Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le génocidaire rwandais Félicien Kabuga arrêté à Paris

Partager sur:

Le génocidaire rwandais Félicien Kabuga, qui était activement recherché par la justice internationale depuis vingt-cinq ans, a été arrêté samedi matin en région parisienne, a annoncé le parquet général de Paris dans un communiqué.
La cavale de l’homme d’affaires rwandais Félicien Kabuga, surnommé « le financier du génocide » pour avoir financé le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, a pris fin ce samedi 16 mai 2020. Il a été arrêté lors d’une opération menée conjointement par les gendarmes de l’office central de lutte contre les crimes contre l’humanité (OCLCH) avec le groupe d’observation et de surveillance de la gendarmerie d’Ile-de-France et un peloton d’intervention de la garde républicaine.

Félicien Kabuga était activement recherché par la justice internationale depuis qu’un mandat d’arrêt a été lancé contre lui par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Son arrestation ce samedi est le fruit d’une longue enquête menée par l’office central de lutte contre les crimes contre l’humanité, le parquet général près la cour d’appel de Paris, le bureau du procureur du Mécanisme international, en coopération avec la police fédérale belge et la Metropolitan Police Service, la police londonienne, précise le communiqué.

Ayent quitté le Rwanda en 1994 pour fuir les hommes du Front patriotique rwandais (FPR), Félicien Kabuga s’était installé en Suisse avant d’être expulsé vers Kinshasa, en République Démocratique du Congo (RDC). Il aurait regagné l’Europe en passant par le Kenya.

« Agé de 84 ans, il résidait sous une fausse identité dans un appartement d’Asnières-sur-Seine, grâce à une mécanique bien rodée et avec la complicité de ses enfants », a précisé le parquet.

Après une procédure judiciaire aura lieu devant la cour d’appel de Paris , Félicien Kabuga sera remis à la Cour pénale internationale (CPI)  à La Haye, où il sera jugé pour crimes contre l’humanité.

A lire aussi:

Félicien Kabuga

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter