Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

RDC : Environ 500 enfants diabétiques pris en charge gratuitement dans un centre de santé catholique à Kinshasa

Partager sur:

Dans le cadre de la journée mondiale du diabète, le Centre de santé du Bureau diocésain des œuvres médicinales (BDOM) à Kinshasa fait savoir qu’environ  500 enfants diabétiques sont pris en charge gratuitement dans ses services.

Ils ont l’âge qui varie entre 0 et 18 ans touchés, ces enfants et jeunes qui souffrent du diabète et qui sont suivis par cette formation sanitaire de l’Archidiocèse de Kinshasa. Pour cela, ils sont bénéficiaires du nécessaire pour leur bien-être, notamment, les apports médical et psychologiques parfois jusqu’à l’âge de 27 ans révolus. C’est ce que fait savoir les responsables du Centre de santé du Bureau diocésain des œuvres médicinales (BDOM) aux journalistes venus en visite dans le cadre d’une visite de terrain en marge d’une session de formation organisée à leur intention par le Centre d’éducation diabète et santé, une ONG de la République Démocratique du Congo (RDC). C’était le jeudi 12 novembre 2020 après la phase pratique de leurs travaux.

Selon un des responsables du Centre de santé BDOM qui a fait du traitement du diabète, son cheval de bataille, malgré multiples difficultés auxquelles ils font face pour soulager ces jeunes, ils recourent fréquemment à l’insuline « sans lequel un jeune malade ne saurait pas vivre contrairement à un adulte », en plus des appareils pour la glycémie mis à leur disposition car « c’est une maladie chronique qui nécessite une suivie à vie », a-t-il fait savoir.

Vie sans anomalie

À en croire actu7.cd, une infirmière abordée, à cet effet, a estimé que « quand un enfant atteint du diabétique est bien suivi, cela n’est pas un problème. Il va vivre comme tout le monde sans anomalie ». C’est dans ce sens que le Centre de santé BDOM intervient également deux fois la semaine dans l’encadrement des jeunes diabétiques capables de maîtriser certaines astuces médicales pour leur survie (glycémie, hypoglycémie…).

Toutefois, il faut noter que « la plupart des enfants diabétiques viennent des familles dépourvues et sont en manque de nourriture ». Voilà pourquoi ils font appel aux personnes de bonne volonté à leur venir en aide », d’après un des infirmiers.

Rappelons que dans ses missions, en plus de soigner ou d’apporter assistance aux enfants diabétiques, Centre de santé BDOM organise des activités de sensibilisation et de prévention de cette maladie incurable en direction de la population.

 

 

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter