Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Covid-19 en RDC : le président de l’Église de réveil du Congo s’oppose au contrôle policier lors des cultes pour le respect des gestes barrières

Le gouverneur de la ville de Kinshasa a rappelé le respect de dispositions pratiques relatives à la reprise des cultes et annonce le contrôle policier pour se rassurer du strict respect de ces directives. Chose que Sony Kafuta Rockman, réfute.

Pour Sony Kafuta Rockman, le président de l’Église de réveil de la République démocratique du Congo, l’église est un lieu de la conscience, et n’a pas besoin de la Police pour mettre en application les mesures barrières. « Nous sommes des responsables. Nos pasteurs ont eu des séminaires et des ateliers. Nous sommes membres de l’équipe de riposte. Ils sont très bien préparés pour respecter les gestes barrières et sensibiliser la population », a-t-il déclaré pour répliquer au communiqué du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, rendu publique le 10 août 2020.

« On ne désinfecte pas les bus, pas les bars, pas les boîtes de nuit. C’est une mesure impopulaire », a rebondi l’homme de Dieu, avant de s’interroger : « Comment désinfecter après chaque culte ? Les églises ont été confinées pendant 5 mois. Elles n’ont pas d’entrées. Où est-ce qu’on va trouver l’argent ?  »

Enfin, il a tout de même que des dispositions seront prises en vue de respecter les mesures prescrites.

Mise en garde de la Police nationale congolaise

De son côté, le commissaire provincial de la police de la ville de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo, a prévenu les églises sur le respect des consignes sanitaires pour la reprise des Cultes à partir du 15 août 2020.  » Qu’il y ait peu d’adeptes dans l’église… (..)..Et si vous allez faire 5 ou 10 cultes, cela vous concerne, mais pas d’adeptes en dehors des lieux de culte « , a-t-il prévenu.

Et lui d’ajouter: « vous direz que nous sommes des sorciers mais c’est vous qui l’êtes en ne respectant pas les consignes ».

En rappel, à la levée de l’état d’urgence, le président Félix Tshisekedi avait rappelé que la fin de l’état d’urgence ne voulait pas dire la fin de l’épidémie de Covid-19 en République démocratique du Congo. Il avait été clair. Et ce, avant de revenir longuement sur le respect des gestes barrières, dont la distanciation sociale et le port de masques en public qui devaient se poursuivre.

Un homme averti, en vaut deux, dit-on!

Soutenir le journal Chrétien

A travers le monde, vous êtes des milliers à lire le Journal Chrétien quotidiennement, pour y retrouver quelque chose d’unique: une actualité, une dépêche, un témoignage, une méditation, une étude biblique ou d’autres ressources bibliques gratuites. C’est pourquoi il est si important que ce média chrétien demeure un service quotidien, gratuit et sans publicité. Cependant, un journalisme de qualité a un coût. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au coeur de l’univers digital, votre soutien financier ponctuel ou régulier demeure indispensable. Je fais un don.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Laisser un commentaire

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter