Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Parc industriel Liaoshen incarne la volonté de coopération économique de la Chine

Le Parc industriel Liaoshen en Ouganda dans le district de Luweero occupe une superficie de 5,2 km2. Il incarne la volonté de la Chine de construire des zones de coopération économique et commerciale à l’étranger.
En transformant un projet isolé en un parc intégré, le parc apporte en Ouganda des équipements, produits, technologies, services et expériences de gestion de pointe.
L’économie de l’Ouganda est dominée par l’agriculture. Ces dernières années, le gouvernement ougandais a vigoureusement effectué des réformes et considère l’industrialisation comme moyen essentiel afin de réaliser le développement économique plus durable.
Il ambitionne la création de 22 parcs industriels de coopération dont les produits bénéficieront d’une politique préférentielle fiscale.
Avec ses riches expériences dans la manufacture et la transformation, la province chinoise du Liaoning (nord-est) est dotée de grands avantages et d’opportunités pour la coopération avec l’Ouganda.
Le gouvernement ougandais offre des politiques préférentielles au sein du parc. Sur le plan fiscal, les entreprises sont exonérées d’impôt sur le revenu pendant dix ans. Les matières premières de construction importées, les matières premières de production, les équipements de production et les véhicules importés sont totalement exonérés d’impôt.
Sur le plan du personnel, le gouvernement a créé des instituts de formation technique qui préparent les techniciens pour les entreprises du parc.
En outre, le gouvernement a accordé un soutien matériel au parc. Il a bitumé une route reliant la capitale au parc. Non seulement une sous-station de 220 KV a été établie, mais le coût de l’électricité a également été réduit.
Le gouvernement ougandais et les administrations de la province du Liaoning donnent l’orientation globale, coordonnent la stratégie de développement du parc et apportent un soutien politique au parc en créant une plate-forme de financement destinée à attirer des investissements.
Le parc exige que tout projet du parc corresponde au plan de développement industriel du parc. Il supervise et exécute aussi strictement le contrôle et la prévention de la pollution. Il fournit du matériel de production aux entreprises du parc, coordonne la mise en œuvre des politiques avec le gouvernement, aide les entreprises à gérer les procédures et fournit des services de consultations juridiques.
L’installation du parc a créé de nombreux emplois. Au moins 15.000 habitants locaux travaillent sur le parc. Les entreprises de production de carreaux de céramique, de transformation des aliments, de production de câbles ont recruté plus de 2.500 employés locaux sur le parc.
La plupart des entreprises du parc utilisent des matières premières ougandaises en se servant de technologies modernes et d’équipements de pointe. Les produits permettent à la fois de répondre à la demande intérieure et d’être exportés à l’étranger.
A ce jour, le parc a attiré les investissements de onze entreprises, dont les projets couvrent les domaines de la transformation alimentaire, des matériaux de construction, des outils agricoles, des engins de pêche, etc. A l’avenir, le parc a l’intention de s’établir comme le premier parc industriel de l’Ouganda en rassemblant de multiples industries tout en proposant des fonctions et installations complètes et d’excellents services.

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter