Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Mahamadou Issoufou rend hommage national aux 71 soldats tués à Inates

Le président nigérien Mahamadou Issoufou a présidé vendredi sur la base aérienne de Niamey une cérémonie d’hommage national aux 71 militaires tués il y a trois jours dans l’attaque terroriste d’Inates, a-t-on constaté sur place.

NIAMEY, 13 décembre (Xinhua) — Le président nigérien Mahamadou Issoufou a présidé vendredi sur la base aérienne de Niamey une cérémonie d’hommage national aux 71 militaires tués il y a trois jours dans l’attaque terroriste d’Inates, a-t-on constaté sur place.

Ils sont morts dans une attaque d’une rare violence menée par plusieurs centaines de terroristes lourdement armés à bord de colonnes de véhicules et de motos, contre leur garnison située dans la région de Tillabéry près de la frontière avec Mali.

En outre, douze militaires ont été blessés et plusieurs autres portés disparus à la suite de cette attaque, a-t-on précisé de source officielle. Un deuil national de trois jours a commencé à être observé vendredi.

La cérémonie s’est déroulée devant les corps des disparus soigneusement alignés, drapés des couleurs nationales, en présence des plus hautes autorités civiles et militaires du Niger, des représentants du corps diplomatique, des partenaires militaires occidentaux, de frères d’armes, des familles, amis et connaissances des disparus.

« J’ai décidé de venir, en personne, pour témoigner la reconnaissance de la patrie, inconsolable mais nullement vaincue, à ces hommes arrachés à l’affection des leurs, à la fleur de l’âge, pour ce qu’ils sont pour nous : nos héros, nos martyrs », a déclaré M. Issoufou.

Il a dit être venu également « pour exprimer le sentiment de grande révolte » qui l’anime face à cette guerre qu’impose « un ennemi qui ne s’est jamais adressé à nous autrement qu’en nous agressant de façon violente et perfide ».

Les victimes ont toutes été décorées et élevées aux grades supérieurs par le chef de l’Etat. Le président de l’Association islamique du Niger, Djabir Ismaël, a récité une sourate, suivie d’une prière aux morts, avant que les funérailles ne se déroulent dans le carré des martyrs au sein de l’Escadrille nationale à Niamey.

A lire aussi:

Mahamadou Issoufou

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter