Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Exode massif des habitants de Chinagodar suite à la dernière attaque terroriste

Plus de 7.000 personnes ont fui la zone nigérienne de Chinagodar (ouest) en raison de son insécurité après la dernière attaque terroriste du 9 janvier, se réfugiant dans les villes environnantes d’Ouallame et Banibangou au Niger et d’Andéraboukane au Mali, a annoncé dimanche le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) dans un communiqué.
Le 9 janvier, le poste militaire avancé de Chinagodar, proche de la frontière avec le Mali, a été visé par une attaque d’envergure perpétrée par des groupes terroristes lourdement armés, tuant 89 soldats nigériens, soit le bilan le plus lourd que le Niger ait connu depuis l’arrivée des djihadistes.
Après cette attaque, plus de 7.000 personnes dont des réfugiés ont fui la zone, « craignant pour leur vie après un ultimatum de la part des groupes armés », a précisé la même source.
Pour rappel, la partie nord du Mali abrite depuis près de six ans plusieurs groupes terroristes proches d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), d’Ansar Dine et d’autres mouvements islamistes, ainsi que des narcotrafiquants qui mènent des attaques meurtrières de part et d’autre de la frontière commune aux deux pays et longue de plus de 800 km.
L’attaque de Chinagodar, revendiquée par le groupe Etat islamique (EI), est intervenue près d’un mois après la mort de 71 militaires nigériens le 10 décembre dernier dans une attaque d’une rare violence. Menée par plusieurs centaines de terroristes lourdement armés à bord de colonnes de véhicules et de motos, cette attaque visait leur garnison près d’Inates, dans la région de Tillabéry, également près de la frontière avec le Mali.
En outre, le 25 décembre, 14 autres éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) nigériennes ont été tués et un autre a été porté disparu dans une attaque terroriste contre leur convoi près de Sanam (ouest), près de la frontière malienne, selon un communiqué du ministère nigérien de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

Soutenir le journal Chrétien

A travers le monde, vous êtes des milliers à lire le Journal Chrétien quotidiennement, pour y retrouver quelque chose d’unique: une actualité, une dépêche, un témoignage, une méditation, une étude biblique ou d’autres ressources bibliques gratuites. C’est pourquoi il est si important que ce média chrétien demeure un service quotidien, gratuit et sans publicité. Cependant, un journalisme de qualité a un coût. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au coeur de l’univers digital, votre soutien financier ponctuel ou régulier demeure indispensable. Je fais un don.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Les commentaires sont fermés.

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter