Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Mali: Le vice-président prend le pouvoir après l’arrestation des autorités de transition

Faire un don au Journal Chrétien

par Paul Lorgerie et Tiemoko Diallo

BAMAKO (Reuters) – Le colonel Assimi Goita, vice-président du Mali, a déclaré mardi avoir pris le pouvoir après avoir démis de leurs fonctions le président Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane, accentuant le chaos politique dans le pays après le putsch militaire de l’an dernier.

Le président Bah Ndaw, le Premier ministre Moctar Ouane et le ministre de la Défense Souleymane Doucouré ont tous les trois été arrêtés lundi soir par des militaires et conduits sur une base militaire à Kati, en dehors de la capitale Bamako, des arrestations qualifiées par plusieurs grandes organisations internationales de « tentative de coup d’État ».

Bah Ndaw et Moctar Ouane étaient chargés de superviser une transition de 18 mois vers le retour à un régime civil, après la démission du président Ibrahim Boubacar Keita dit « IBK » en août dernier après un coup d’Etat dirigé par le colonel Assimi Goita.

Ce dernier, qui accuse le président Bah Ndaw et le Premier ministre Moctar Ouane d’avoir enfreint la charte de la transition, a orchestré leur arrestation après qu’un remaniement ministériel a écarté lundi du gouvernement deux membres de la junte.

Dans une déclaration lue par un aide de camp à la télévision nationale, le colonel Assimi Goita a assuré que la transition se poursuivrait comme prévu, avec l’organisation d’élections présidentielle et législatives l’an prochain.

Selon cette déclaration officielle, « le vice-président de transition s’est vu contraint d’agir pour préserver la charte de transition et défendre la République ».

Les Nations unies, l’Union européenne (UE) et l’Union africaine (UA) ont unanimement condamné ces événements et demandé la libération immédiate des dirigeants interpellés.

Une délégation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) est attendue à Bamako dans la journée.

La communauté internationale craint que les tensions politiques n’exacerbent l’instabilité dans ce pays d’Afrique de l’Ouest dont une grande partie septentrionale est sous le contrôle de groupes djihadistes liés à l’organisation Etat islamique et à Al Qaïda, qui mènent régulièrement des attaques contre les forces déployées dans la région ainsi que contre les populations civiles.

(Version française Jean Terzian, Hayat Gazzane et Myriam Rivet, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2021binary_LYNXNPEH4O0SX-FILEDIMAGE

tagreuters.com2021binary_LYNXNPEH4O0T7-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Donnez les moyens au Journal Chrétien. Changez le monde!

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien!

Je fais un don pour le Journal Chrétien