Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Mali lance la deuxième phase de la campagne de vaccination avec des vaccins Sinovac

Le Mali a lancé jeudi la deuxième phase de la campagne de vaccination avec des vaccins Sinovac offerts par la Chine le 4 octobre dernier.

Au cours d’une cérémonie organisée à l’Hôpital du Mali, le représentant de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Mali, Baptiste Jean-Pierre, a assuré qu’il oeuvrerait auprès de ses collègues du Système des Nations Unies pour que « les cibles identifiées pour cette seconde phase de vaccination soient vaccinées le plutôt possible afin d’arrêter la chaîne de propagation » de COVID-19 au Mali.

La ministre malienne de la Santé et du Développement social Diéminatou Sangaré a profité de l’occasion pour se féliciter une fois de plus de l’excellence de la coopération sanitaire entre son pays et la Chine en mettant en relief l’assistance multiforme qu’elle apporte au Mali durant la pandémie de COVID-19.

Le nouvel ambassadeur de Chine au Mali, Chen Zhihong, a rappelé que, depuis le début de la pandémie, la Chine a offert à la communauté internationale 350 milliards de masques chirurgicaux, plus de 400 millions de combinaisons de protection, plus de 6 milliards de kits de dépistage et plus de 1,6 milliard de doses de vaccins.

Depuis le premier cas de COVID-19 signalé au Mali en mars 2020, la Chine et le Mali « travaillent main dans la main » non seulement dans la lutte contre la COVID-19, mais aussi contre « le virus politique sur la recherche des origines » de la maladie.

Rappelons que pour soutenir le Mali dans sa lutte contre la COVID-19, la partie chinoise s’est engagée à continuer à offrir plusieurs lots de vaccin en faveur du gouvernement et peuple maliens dont le premier lot composé de 835.200 doses de vaccin Sinovac est arrivé à Bamako le 4 octobre dernier.

Cela fait 53 ans que le gouvernement chinois envoie sans cesse des missions médicales au Mali, a fait remarquer l’ambassadeur chinois. Ainsi, de février 1968 à ce jour, la Chine a successivement envoyé 27 missions médicales avec 872 docteurs et infirmiers au total. « Notre ambassade ne ménagera aucun effort pour continuer à promouvoir l’approfondissement des relations entre nos deux pays dans de divers domaines », a promis M. Chen.

Il a exhorté les Maliens à se faire « vacciner massivement dans le but de construire ensemble une grande muraille d’immunité contre la COVID-19 » car, « le vaccin constitue le moyen le plus efficace à lutter contre le virus ».

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter