Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Premier ministre libyen favorable à la tenue d’élections le 24 décembre

Le Premier ministre libyen Abdel Hamid Dbeibah s’est dit jeudi favorable à la tenue d’élections nationales le 24 décembre, comme le prévoit le plan de paix soutenu par l’Onu.

Le dirigeant libyen a appelé ses compatriotes à participer massivement au scrutin pour permettre au pays de sortir de dix ans de guerre civile depuis la chute du dictateur Mouammar Kadhafi en 2011.

« Nous soutenons les efforts de la commission électorale pour organiser (les élections) à la date prévue », a déclaré Abdel Hamid Dbeibah pendant une Conférence sur la stabilisation de la Libye à Tripoli.

Dans sa déclaration finale, la Conférence souligne la souveraineté et l’indépendance du gouvernement libyen et son rejet catégorique de toute ingérence dans ses affaires intérieures.

La tenue d’élections crédibles sur l’ensemble du territoire libyen, avec l’aval des différentes factions concernées – le gouvernement de Tripoli dans l’ouest du pays et les forces du maréchal Khalifa Haftar dans l’Est et le Sud – est cruciale pour mettre fin au conflit et favoriser le départ des mercenaires étrangers qui soutiennent les deux camps.

La conférence sur la Libye, co-présidée par la France, l’Allemagne et l’Italie, qui se tiendra le 12 novembre prochain à Paris, « permettra de donner la dernière impulsion internationale nécessaire en soutien aux élections de la fin de l’année, et de contribuer à ce que les conditions favorables à la tenue de ces élections et au respect de leur résultat soient réunies », a de son côté déclaré Jean-Yves Le Drian devant la Conférence.

« Elle endossera le plan libyen de départ des forces et mercenaires étrangers et accompagnera sa mise en œuvre, pour mettre un terme aux ingérences étrangères », a ajouté le chef de la diplomatie française.

« Il n’y a pas d’autre option que de respecter pleinement le principe de la non-ingérence. Des actions de dissuasion doivent être entreprises contre tous ceux qui interfèrent avec cette souveraineté », a insisté quant à elle la ministre libyenne des Affaires étrangères, Najla Mangoush.

(Michael Georgy, avec Daniel Moshashal à Dubaï et John Irish à Paris, version française Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse, édité par Sophie Louet)

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter