Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Conseil de sécurité de l’ONU approuve le résultat de la Conférence de Berlin sur la Libye

Le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté mercredi une résolution destinée à approuver le résultat obtenu lors de la Conférence de Berlin sur la Libye qui s’était tenue le 19 janvier dernier.

La résolution 2510 a obtenu le soutien de 14 des 15 membres du Conseil de sécurité, la Russie s’étant abstenue.

L’ambassadeur russe à l’ONU, Vassili Nebenzia, a déclaré après le vote qu’il n’aurait pas dû y avoir de précipitation de la part du Conseil.

La résolution 2510 note que le résultat de la Conférence de Berlin représente « un élément important d’une solution globale » à la situation en Libye.

Les participants à la Conférence de Berlin, y compris les représentants des cinq membres permanents du Conseil de sécurité, sont convenus de respecter l’embargo sur les armes imposé à la Libye par le Conseil de sécurité et d’œuvrer dans les domaines militaire, économique et politique à la paix en Libye.

La résolution 2510 condamne la récente augmentation des niveaux de violence et exige que les parties en Libye s’engagent à un cessez-le-feu durable.

Elle se félicite de la nomination de représentants à la Commission militaire mixte 5+5 du gouvernement reconnu par l’ONU à Tripoli et de l’Armée nationale libyenne (ANL), basée dans l’est du pays, et appelle à la poursuite des réunions de la Commission afin de convenir d’un cessez-le-feu permanent, comprenant le mandat d’un mécanisme de surveillance et de vérification du cessez-le-feu, la séparation des forces, les mesures de confiance et la création de groupes de travail associés soutenus par l’ONU.

La résolution demande au secrétaire général de l’ONU de présenter un rapport intérimaire sur les conditions nécessaires et des propositions sur une surveillance efficace du cessez-le-feu sous les auspices de l’ONU, dès lors qu’il sera conclu entre les parties libyennes.

La résolution rappelle les engagements pris à la Conférence de Berlin de respecter l’embargo sur les armes, exige son respect par tous les Etats membres, et leur demande de ne pas intervenir dans le conflit libyen ni de prendre de mesures pouvant exacerber le conflit.

La Libye est en proie à l’insécurité et à la division politique depuis la chute de l’ex-dirigeant Mouammar Kadhafi en 2011. Le dernier conflit majeur a commencé en avril 2019 lorsque l’ANL a lancé une offensive sur Tripoli et le gouvernement soutenu par l’ONU dans ce pays.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter