Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Afrique est une grande scène de coopération internationale, pas un lieu de compétition entre grandes puissances

L’Afrique est une grande scène de coopération internationale, pas un lieu de compétition entre grandes puissances, a estimé mardi le conseiller d’Etat et ministre chinois des Affaires étrangères,Wang Yi.

Lors d’une conférence de presse à Abuja au côté de son homologue nigérian Geoffrey Onyeama, il a jugé que l’amitié sino-africaine avait résisté à l’épreuve du temps et qu’elle était encore plus forte qu’auparavant.

Dès le moment où l’Afrique s’est battue pour son indépendance et sa libération, elle et la Chine ont été des compagnons d’armes partageant un destin commun et ont forgé une profonde amitié, a dit M. Wang, ajoutant que les deux parties sont des partenaires d’une coopération mutuellement bénéfique à l’heure où l’Afrique développe et redynamise son économie.

Notant que la Chine n’attachait aucune condition politique à son aide à l’Afrique, sans même parler de s’ingérer dans ses affaires intérieures, il a indiqué que lorsque l’Afrique rencontrait des difficultés, la Chine lui apportait son aide dès que possible.

Depuis la création du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) il y a vingt ans, le volume du commerce sino-africain et celui des investissements chinois en Afrique ont été respectivement multipliés par 20 et 100, selon Wang Yi.

La Chine a construit en Afrique plus de 6.000km de voies ferrées et de routes respectivement, près de 20 ports et plus de 80 centrales électriques, ainsi que plus de 130 infrastructures médicales, 45 stades et plus de 170 écoles. En outre, elle a envoyé 21.000 personnels de santé dans 48 pays africains, y soignant environ 220 millions de patients, a-t-il précisé.

M. Wang a déclaré que les réalisations de la coopération sino-africaines se sont propagées à travers l’Afrique, apportant des changements remarquables au développement économique et social local et faisant des contributions importantes à l’amélioration de la vie des Africains.

Les efforts inlassables de la Chine dans ce domaine ne sauraient être salis et le dur travail accompli par ses ingénieurs, ses techniciens et ses personnels de santé ne doit pas être ignoré, a ajouté le ministre chinois.

Un membre de la 21e mission médicale chinoise en Ethiopie travaille à l’Hôpital Tirunesh-Beijing dans la banlieue d’Addis-Abeba, en Ethiopie, le 17 août 2020. (Xinhua/Michael Tewelde)


La coopération sino-africaine est devenue pionnière en matière de coopération internationale avec l’Afrique, encourageant d’autres pays à accorder plus d’attention à l’Afrique et à y accroître leurs investissements, a poursuivi M. Wang. Il a dit y voir une bonne chose pour ce continent et la Chine, en tant qu’amie de l’Afrique, en est heureuse.

La communauté internationale a une responsabilité partagée de soutenir le développement de l’Afrique, a-t-il ajouté, notant que tous devraient coopérer avec ce continent en respectant sa souveraineté et en l’écoutant.

Wang Yi a également appelé les pays du monde à pleinement jouer de leurs atouts respectifs, à unir efficacement leurs forces et à faire davantage de choses positives et pratiques pour le bien-être des Africains.

La Chine continuera de respecter les principes de sincérité, de résultats concrets, d’amitié et de bonne foi. Avec à l’esprit le bien collectif et les intérêts communs, elle entend renforcer sa coopération avec l’Afrique et est prête à dialoguer et avoir des échanges avec toutes les parties à cet égard, a-t-il promis.

Notant que la coopération entre la Chine et l’Afrique n’a jamais été fermée ou exclusive, M. Wang a assuré que son pays était prêt à favoriser activement une coopération tripartite ou multipartite avec ce continent afin que chacun joue un rôle constructif dans la promotion de la paix et du développement en Afrique.

Agir avec nous...

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité.

Le journal emploie une équipe de journalistes professionnels et collabore avec des agences de presse internationale, qui produisent chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux. Nous faisons cela car nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous sur ces questions est indispensable.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Des dizaines de milliers de personnes viennent chaque jour s’informer sur le Journal Chrétien, et de plus en plus de lecteurs comme vous soutiennent le journal.

Les dons de nos lecteurs représentent 100% de nos ressources. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, le journal serait renforcé. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir le Journal Chrétien en cliquant ici.

Téléchargez nos applications

Téléchargez nos applications

– L'application Bible.audio

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

 

– L'application Journal Chrétien

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

 

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter