Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo remet le bâtiment du secrétariat de la ZLEC à l’UA

Le président ghanéen Nana Addo Dankwa Akufo-Addo a remis officiellement lundi à l’Union africaine (UA) le bâtiment du secrétariat de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC), qui doit entrer en opération sous peu.

M. Akufo-Addo a déclaré dans une allocution prononcée à cette occasion que le Ghana s’était pleinement acquitté de ses obligations et engagements envers la Commission de l’UA. Il remet à présent à l’UA un espace adapté à sa mission, entièrement meublé et situé dans une zone sécurisée et facilement accessible du quartier des affaires d’Accra, pour servir de secrétariat permanent pour la ZLEC, a-t-il affirmé.

« Au Ghana, nous pensons que renforcer le commerce est le moyen le plus sûr d’approfondir l’intégration régionale en Afrique. Cela signifie une augmentation rapide des échanges de produits agricoles, industriels, financiers, scientifiques et technologiques », a souligné M. Akufo-Addo.

Il a ajouté que ces nouvelles activités amélioreraient considérablement la réussite économique du continent, créeraient de la prospérité, et fourniraient des opportunités d’emploi à un grand nombre d’Africains, notamment aux jeunes.

« L’intégration économique de l’Afrique jettera des bases solides pour créer une Afrique qui n’a plus besoin d’aide. La mise en œuvre efficace de la ZLEC dissipera également l’idée selon laquelle l’UA ne serait pas capable d’appliquer ses propres décisions », a-t-il ajouté.

L’entrée en opération du secrétariat et le démarrage de ses activités commerciales ont subi un retard en raison de l’épidémie de COVID-19.

Bien que l’ouverture du secrétariat ait dû être reportée en raison du COVID-19, la pandémie a également renforcé la nécessité d’accélérer l’intégration économique du continent, a déclaré le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki.

Il a indiqué que la crise, avec son impact négatif sur le commerce et sur le système commercial multilatéral, était également une opportunité de repenser les chaînes de valeur du continent et de réduire sa dépendance aux canaux d’approvisionnement traditionnels.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter