Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Nécrologie : l’Afrique perd Patrick Nguema Ndong

L’ancien animateur vedette de la radio Africa N°1, Patrick Nguema Ndong, s’est éteint hier à l’âge de 64 ans. Il décède ainsi à la suite d’une longue maladie.

Patrick Nguema Ndong n’est plus ! Depuis ce jeudi 23 décembre 2021 vers 21h GMT, l’ancien animateur radio a définitivement tiré sa révérence. La nouvelle a été confirmée par des proches ainsi que des membres de sa famille, et elle a immédiatement été relayée par les principaux médias d’information gabonais.

Patrick Nguema Ndong laissera une trace indélébile dans le paysage radiophonique africain, lui qui, pendant de nombreuses années, a bercé tout un continent à travers ses « Aventures mystérieuses » dans lesquelles il interprétait plusieurs personnages imaginaires dans le petit village imaginaire de Bangoss.
Ce Métis né à Royat (France) en 1957 et qui possédait la double nationalité franco-gabonaise, s’était aussi fait remarquer à travers son émission « Triangle », dans laquelle il a longtemps fait étalage de ses connaissances approfondies sur l’univers du mysticisme, des sciences occultes, des disciplines ésotériques, etc. C’est à ce titre qu’il a d’ailleurs donné de nombreuses conférences sur la spiritualité dans plusieurs villes du continent africain.

Annoncé mort à plusieurs reprises, Patrick Nguema Ndong était grabataire depuis plusieurs années. Un appel au don de sang a même été lancé par sa famille il y a près de trois semaines, mais cette fois-ci la maladie aura eu raison de lui. Il reste que sa voix grave et son autorité sur les ondes de la défunte Africa N°1 a littéralement marqué les esprits. Ce féru de culture générale était également un auteur prolixe, lui qui a rédigé de nombreux articles de presse et publié un livre intitulé « Maître de serpents ».

L’animateur, en plus de sa passion pour les sciences invisibles, était également un adepte assidu des arts martiaux. Il maîtrisait notamment le karaté shotokan ainsi que le Viet vo dao, une discipline vietnamienne dans laquelle il avait atteint le grade de 5ème dan. Patrick Nguema Ndong était aussi détenteur d’un master de littérature comparée et d’études religieuses de l’université d’Indiana aux États-Unis.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

Cet article a été publié sur www.chretiens.info

Si cet article vous a plu, soutenez l'indépendance du Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Les articles les plus lus aujourd'hui