Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Trois questions à Romuald Akoa Zoé

Une pensée élevée apporte une meilleure destinée

Il est Camerounais, jeune, beau physiquement, a une belle âme et possède de belles idées. Actuellement en service à la cellule de communication au ministère de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire (Minépat), ce passionné de la culture est journaliste et artiste. Nous sommes allés à la rencontre de ce gourmand des bouquins, des images et des sons inspirants.Dans cet entretien, il nous parle du pouvoir de la pensée.

J.C : Nos pensées peuvent-elles définir notre personnalité ?

Romuald : C’est mathématique. Tel tu penses, tel tu es. Ta façon de parler, d’agir, de vivre, démontre ton idée de toi et de la vie. La pensée est au cœur de l’existence. Au commencement, il y a la pensée. Puis, la pensée devient sentiment. Ensuite, le sentiment devient action. Enfin, l’action forme la destinée. Si tu penses que tu ne vaux pas grand chose, tu te condamnes à la médiocrité. Mais si tu crois en toi, tu changes le monde. Pensée rime avec destinée.

J.C : Si la pensée est capable de rabaisser ou d’élever l’Homme en fonction de son utilisation, pourquoi certains ne parviennent-ils pas à se concentrer au maximum sur les pensées positives ?

Romuald : Pour prendre possession de son propre esprit et l’orienter vers une destinée glorieuse comme dit Napoléon Hill, il faut une certaine culture intense, c’est à dire cultiver au quotidien cette manière de vivre. C’est ce que les Initiés appellent Développement personnel. C’est une culture, un mode de vie choisi, dans le but de transformer positivement sa destinée. La majorité des gens ne sait pas qu’un esprit se cultive comme un champs. Si tu nourris ton champs spirituel avec des livres, chansons, films, rencontres et paroles ayant une vision élevée, tu récoltes des merveilles dans ta destinée. Le système scolaire et éducatif actuel doit être revu et corrigé. Au lieu de former des diplômés, on doit former de véritables penseurs, des êtres capables de façonner merveilleusement leur propre destinée. Ainsi, papa, maman, les enseignants, les mentors, les pasteurs, les prêtres, les éducateurs, tout le monde doit plonger dans le développement personnel pour y puiser cette eau magique capable de transformer la pensée et la destinée en notre faveur. La vie est un merveilleux champs de possibilités. Il faut en profiter et être heureux.

J.C : Comment donc éviter de sombrer dans le gouffre des pensées négatives afin de mieux profiter de la vie?

Romuald : Pour bien exister, il faut bien penser. Les pensées négatives sont des énergies en réalité. Au lieu de passer son temps à combattre ces énergies, on doit les mettre au travail, les faire travailler en notre faveur, les mettre au service d’un Haut Idéal, comme le recommande Omraam Michaël Aïvanhov. Et il existe de multiples exemples à ce sujet. Barack Obama estime par exemple que la colère a amené Nelson Mandela à changer le monde en mettant fin au système de l’apartheid. Mandela et ses amis étaient tellement en colère contre ce système inhumain qu’ils ont bâti comme Idéal, le désir d’instaurer une société plus juste, plus libre, plus belle. Tu vois, au départ, on peut dire que la colère est négative. Mais cette même colère peut permettre de changer le monde positivement si elle est au service d’un Haut Idéal. Il faut donc garder à l’esprit que la pensée crée la destinée. Tout dépend de la façon de l’utiliser. Une pensée élevée apporte une meilleure destinée.

J.C : Romuald Akoa Zoé, merci d’avoir répondu à nos trois questions.

Romuald : C’est avec joie.

 

Entretien réalisé par : Ginette BIBAN

 

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter