Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Samuel Eto’o à l’assaut du football camerounais

C’est désormais officiel, l’ex-goléador Samuel Eto’o vient d’annoncer sa candidature pour la présidence de la fédération camerounaise de football…

C’est à travers les réseaux sociaux que Samuel Eto’o, ancien Lion indomptable et gloire internationale de football, a annoncé ce mardi se porter candidat à la tête de la fédération camerounaise de football (Fécafoot). Dans un document de deux pages, l’ancien joueur du FC Barcelone promet de « redonner au football camerounais sa grandeur ». Le néo-retraité, qui a récemment raccroché les crampons en septembre 2019, explique son engagement par le désir de nettoyer un environnement devenu de plus en plus malsain au sein du football camerounais, avec l’arrestation de l’ancien président Iya Mohamed en 2013, l’éviction de son successeur Tombi A Roko ensuite, et les sempiternels comités de normalisation…
Lui qui, en 2018, avait soutenu puis favorisé l’élection de l’actuel président Seydou Mbombo Njoya, se montre aujourd’hui désenchanté : « Il y a trois ans, j’ai soutenu un projet qui, selon moi, semblait prometteur pour l’avenir de notre football. Faisant le bilan de ses réalisations, je n’ai aucun regret, même si les attentes n’ont pas été comblées. Cependant, il est important de tirer les leçons de cet échec afin d’amener un changement maîtrisé et bien géré. »

L’ex-pichichi du championnat espagnol entend ainsi innover par sa candidature, lui qui promet de ne pas percevoir les indemnités liées à son poste, ainsi que les nombreux avantages financiers d’une telle position. A contrario, Samuel Eto’o promet de réinjecter ces émoluments dans le développement du football amateur : « Je présente ma candidature avec l’engagement sans précédent de ne pas empocher un centime des indemnités prévues pour le poste de président de la Fédération. Ces fonds seront alloués au développement du football amateur. […] Je suis candidat à ce poste afin d’attirer des financements externes et de ne pas réduire les revenus déjà maigres avec des charges inutiles. »

Pour sûr, cette candidature fera beaucoup jaser. Elle était certes attendue depuis plusieurs semaines déjà, puisque la star camerounaise l’avait envisagée lors de son dernier passage à Antananarivo, à l’invitation du président malgache. Et puis, le 2 septembre sur une chaîne de télévision béninoise, il avait même fait tomber le suspense : « Je serai candidat à la présidence de la FECAFOOT. Quand je m’engage dans quelque chose, c’est pour aller jusqu’au bout. »

 Samuel Eto’o se lance donc dans un périple interminable qui va débuter ce 24 septembre avec l’Assemblée générale des ligues départementales, pour ne s’achever que le 11 décembre lors de l’Assemblée générale fédérale de la Fécafoot. Il devra aussi éviter les pièges et les peaux de banane de ses amis d’hier devenus ennemis d’aujourd’hui. Une nouvelle disposition des conditions d’éligibilité à la tête de la Fécafoot avait d’ailleurs été prise le mois dernier, curieusement, visant spécifiquement à exclure du scrutin les candidats possédant la double-nationalité sur leur passeport… Comme pour viser Samuel Eto’o ?

 En tous cas le natif de Nkon, aujourd’hui âgé de quarante ans, ne compte pas se laisser décourager. Il espère mettre à profit l’organisation de la prochaine CAN qui aura lieu au Cameroun l’an prochain, et souhaite ainsi s’en servir comme d’un levier. Il compte aussi sur sa proximité avec le couple présidentiel pour traverser les obstacles qui vont certainement se dresser devant lui : « Nous avons l’impérieux devoir de nous hisser à la hauteur des efforts colossaux consentis par le président Paul Biya. »

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

[email protected]

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter