Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Enfin, le président camerounais s’adresse à la nation

Alors qu’il ne s’était jamais exprimé depuis le commencement de la pandémie, le président Paul Biya a enfin fait un discours pour s’adresser à la nation camerounaise. Une allocution presqu’exclusivement consacrée au covid-19…
À l’occasion de la célébration du 20 mai qui marque la fête de l’unité nationale, le président Paul Biya a profité pour s’adresser à la nation camerounaise relativement au covid-19.
Il faut dire que depuis le commencement de cette épidémie à coronavirus, il demeurait l’un des rares chefs de l’État dans le monde, qui n’avait pas encore officiellement pris la parole dans le cadre de cette menace. Il avait cependant pris des mesures dès le 17 mars dernier, notamment pour limiter les rassemblements et suspendre certaines activités au-delà de 18 heures. Il avait reconduit ces mesures quinze jours plus tard, pour finalement les assouplir le 30 avril dans le dessein d’amortir les effets négatifs de cette pandémie sur l’économie camerounaise.
C’est donc un Paul Biya très attendu qui a pris la parole ce mardi 19 mai. Et encore, son discours n’a été confirmé aux médias locaux que quelques heures avant son intervention. Un discours qui généralement a plutôt lieu le 20 mai, et qui est souvent consacré à l’évaluation du vivre-ensemble et de l’unité nationale telle que célébrée depuis 1972. Sauf que durant ses trente-sept ans et demi de règne (Paul Biya a accédé au pouvoir le 6 novembre 1982, ndlr), Paul Biya ne s’était exprimé un 19 mai qu’à trois reprises : en 1984 à la suite du coup d’État manqué, en 2001 et donc en 2020.
Le président camerounais faisait pourtant l’objet de présomption de décès, puisque certains activistes et opposants politiques l’annonçaient pour mort. Même si entre-temps il s’est exprimé à quelques reprises via son compte Twitter, mais cela ne constituait pas un gage pour ces pourfendeurs. Il avait aussi reçu au palais de l’Unité, dans l’ordre, l’ambassadeur de France au Cameroun (Christophe Guilhou, le 15 avril), et le représentant du secrétaire général des Nations-Unies pour l’Afrique centrale (François Louceny Fall, le 13 mai). Il s’est également entretenu au téléphone avec Simonetta Sommaruga le 14 mai, la présidente de la Confédération suisse avec qui il a échangé sur une résolution pacifique de la crise au Nord-Ouest et au Sud-Ouest.
C’est donc dans ce contexte relativement tendu et suspicieux, que le peuple camerounais attendait désespérément la prise de parole de son leader politique. Et ce dernier a donc transformé ce discours sur l’unité nationale en un discours sur « l’union sacrée » contre le coronavirus. Il a naturellement fait un état des lieux de la pandémie au Cameroun, remerciant au passage les dons effectués par certains acteurs tels que le milliardaire chinois Jack Ma. Il est aussi revenu sur l’attitude de récupération politique de certains partis qu’il n’a pas voulu citer, mais en félicitant ceux qui se sont joints à l’effort national dans le cadre de cette menace sanitaire.
On peut aussi noter que le président Paul Biya est apparu en bonne forme, et qu’il a adopté une attitude de préoccupation par rapport à la santé des populations camerounaises. Il a demandé à celles-ci de faire confiance au gouvernement, car dit-il, toutes les mesures sont prises pour prendre en charge les futurs patients et parvenir à bout de cette maladie. Il a également encouragé les recherches « endogènes » qui visent à trouver un médicament rapidement, et a rassuré que celui-ci serait disponible sur l’ensemble du territoire national, le cas échéant.
Le président Paul Biya a terminé en demandant aux Camerounais de continuer à respecter les mesures barrières, principalement le lavage des mains, le port obligatoire du masque et la distanciation sociale. Il a confirmé l’annulation des festivités dues à cette célébration, et en a appelé à la responsabilité individuelle de chaque citoyen.
En espérant évidemment que les circonstances de cette année, exceptionnelles, ne se reproduiront plus pour la fête de l’unité de l’année 2021…

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

doualatour@yahoo.fr

Découvrez notre site de ressources bibliques

Le  site www.bible.audio qui donne la possibilité à tous les chrétiens d’avoir accès à des ressources telles que la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l'atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, trois commentaires bibliques qui vous expliquent la Bible verset par verset, quatre  dictionnaires bibliques entièrement consultables en ligne, etc.

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter