Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Cameroun : un réseau criminel de trafiquants de nouveau-nés démantelé à Yaoundé au quartier Odza

Des négociateurs, vendeuses, acheteuses et berceuses qui constituaient un réseau de trafic des nourrissons ont été interpellés par la gendarmerie de Yaoundé III après des enquêtes minutieuses.

Les habitants du quartier Odza, au lieu-dit Borne 10, dans le 4ème arrondissement de Yaoundé ont été dans la stupeur de découvrir un sombre trafic qui se déroulait dans leur voisinage dans une garderie clandestine improvisée.

C’était suite à l’interpellation de six suspects impliquées dans cette besogne infâme. D’après des sources concordantes, tout part d’un coup de fil de dénonciation d’une jeune mère qui avait fondu dans la nature après l’accouchement. « En date du 11 janvier 2021 aux environs de 19h, nous avons reçu un appel téléphonique d’un citoyen qui a requis l’anonymat, qui nous informait que sa belle-fille, du nom de Nkoutou Danielle, âgée de 19 ans et qui venait d’accoucher était portée disparue, avec un bébé de 3 jours », a indiqué Baudoin Gweha, le commandant de compagnie de Yaoundé III.

Les investigations qui vont être entamées conduiront les éléments de la gendarmerie dans une chambre d’hôtel au quartier Borne 10 aux bons soins de M. François Atangana Amana (33ans), le promoteur de l’hôtel et la tête pensante de ce business. C’est à lui que la jeune mère Nkoutou Danielle aurait vendu son bébé pour une somme d’1 million de Francs CFA. Ils vont procéder, ainsi, à leur arrestation ainsi que d’une autre mère porteuse, une berceuse, 4 nourrissons et deux acheteuses, dont une congolaise de la République du Congo-Brazzaville, dénommée Inès Nkounkou, 40 ans.

La perquisition de cette crèche illégale a permis aux agents de la gendarmerie de récupérer quatre nourrissons dont l’âge varie entre deux jours et six mois. Ils ont immédiatement été placés à la Fondation Chantal Biya. Le promoteur de la garderie se défend en disant que les autres nourrissons trouvés sur place, n’ont pas été kidnappés mais ont été déposés par leurs génitrices contre une rémunération.

En attendant, l’aboutissement des enquêtes en cours, les six présumés ont été gardés à vue.

Agir avec nous...

Le Journal Chrétien est un exemple rare dans le paysage médiatique: totalement indépendant, à but non lucratif, en accès libre, et sans publicité.

Le journal emploie une équipe de journalistes professionnels et collabore avec des agences de presse internationale, qui produisent chaque jour des articles, enquêtes et reportages sur les enjeux religieux, économiques, politiques, environnementaux et sociaux. Nous faisons cela car nous pensons que la publication d’informations fiables, transparentes et accessibles à tous sur ces questions est indispensable.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Des dizaines de milliers de personnes viennent chaque jour s’informer sur le Journal Chrétien, et de plus en plus de lecteurs comme vous soutiennent le journal.

Les dons de nos lecteurs représentent 100% de nos ressources. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, le journal serait renforcé. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir le Journal Chrétien en cliquant ici.

Téléchargez nos applications

Téléchargez nos applications

– L’application Bible.audio

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

 

– L’application Journal Chrétien

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

 

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter