Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Cameroun : l’identité de l’international camerounais Samuel Eto’o usurpée par des cybercriminels

Dans deux affaires différentes, les escrocs opérant sur les réseaux sociaux ont utilisé l’identité du footballeur camerounais Samuel Eto’o pour commettre leurs forfaits. Trois hommes ont été interpellés récemment à Douala.

Des cas d’arnaques sur les réseaux sociaux se sont multipliés depuis quelques décennies et le Cameroun n’en est pas épargné. Des personnalités mondaines voient leurs identités usurpées par des réseaux de cybercriminalité pour rançonner des internautes.

Au mois de juin 2020, trois hommes ont été mis aux arrêts par la police judiciaire de Bonanjo à Douala. Depuis Foumban à l’Ouest du Cameroun, ces malfrats usurpaient l’identité de la star du football pour extorquer de l’argent aux nombreux fans d’Eto’o sur les réseaux sociaux. Il s’agit de Njikaghetna Ndama Njoya (34 ans), Njikaghetna Mountain Aouadou (32 ans) et Tonkoup Mache Ramadan (25 ans).

En effet, pour opérer ces usurpateurs d’identité entraient en contact avec leurs probables victimes en leur  promettant une aide financière de Samuel Eto’o ou de sa Fondation, à hauteur d’une dizaine de millions de FCFA.

Ensuite, ils demandent leurs numéros whatsapp afin  de les mettre en confiance. Á travers des appels vidéo « Deep Fakes », une nouvelle technologie qui associe l’intelligence artificielle aux clones faciaux, ces frappeurs parviennent à faire croire à leurs victimes qu’ils échangaient réellement avec Eto’o, ou encore un représentant de sa Fondation.

Après de longues procédures de fausses identifications, ils vont exiger une certaine somme comme frais bancaires afin de procéder au déblocage de la somme promise par Samuel Eto’o, estimée à 10 millions de FCFA. Ces fameux frais bancaires pour ouverture du compte peuvent aller parfois à plus d’un million et seront envoyés à un soi-disant directeur financier de Samuel Eto’o ou de son gestionnaire bancaire. Une fois cette somme envoyée, le tour est joué. Plus de nouvelles.

Commerce de fausses œuvres d’art africaines

Par ailleurs, un autre réseau a été également dénoncé. Au mois de juillet 2020, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) a lancé une alerte sur le commerce de fausses œuvres d’art africaines sur les réseaux sociaux.

Ces malfrats ont, en voulant escroquer une dame, utilisé l’identité de l’ancien Lion indomptable. « Tout a débuté, fin avril, par une invitation de Samuel Eto’o sur Facebook. D’habitude, Yolande ne répond jamais à ce genre de message. « Mais mon fils est fan de foot. Il m’a demandé d’accepter, se désole la quinquagénaire. Il me disait : « T’imagines ? Si ça se trouve, c’est vraiment Samuel Eto’o ! » » Non. Ce n’était pas lui. Mais voilà comment, deux mois plus tard, le nom de Yolande est venu gonfler la liste des victimes d’arnaques aux fausses œuvres d’art africaines, peut-on lire dans les colonnes de 20minutes.fr. Mais aussi : « Comme Yolande. « C’est quand ce faux Samuel Eto’o m’a parlé de l’Unesco que ma tête a commencé à chauffer, confirme-t-elle. J’ai voulu vérifier. (..).. Mais le mal était déjà fait ».

Mis au courant de cette forfaiture commise en usurpant son nom, le joueur camerounais n’est pas resté indifférent. « Pour ceux qui sont encore en liberté, c’est une question de temps », a-t-il avisé sur compte Facebook.

Notons que le Cameroun a déclaré la guerre aux usurpateurs d’identité sur les réseaux sociaux depuis le mois de mai 2020. La Présidence de la République a même demandé à l’Agence Nationale des Technologies de l’Information et de la Communication de prendre en chasse ces cybercriminels.

 

Découvrez notre site de ressources bibliques

Le  site www.bible.audio qui donne la possibilité à tous les chrétiens d’avoir accès à des ressources telles que la Bible audio, la Bible annotée, la Bible interlinéaire, la Bible avec dictionnaire, la Bible avec codes strongs, la Bible avec l'atlas biblique interactif, la Concordance biblique, le lexique Grec et Hébreu, un comparateur des versions bibliques, trois commentaires bibliques qui vous expliquent la Bible verset par verset, quatre  dictionnaires bibliques entièrement consultables en ligne, etc.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter