Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Cameroun : les séparatistes perturbent la célébration de 40 ans de sacerdoce de Mgr Nkuo au Nord-Ouest

Faire un don au Journal Chrétien

Des coups de feu ont semé la panique lors de la messe d’action célébrée le 07 mai 2021 au collège St Augustin de Nso. Néanmoins la messe s’est poursuivie jusqu’à la fin.

L’on se souviendra aussi longtemps possible de la célébration de 40 ans de sacerdoce de Mgr George Nkuo dans la ville de Kumba, en particulier ainsi que la région du Nord-Ouest en général.

La solennelle célébration des noces de rubis de Mgr Nkuo a été perturbée par de stridents coups de feu, qui ont effrayé de nombreux participants, pendant quelques minutes. Envahis par la peur d’une attaque, ils se sont allongés à même le sol par peur d’éventuels balles perdues. Sans doute, ces coups de feu étaient tirés par des séparatistes tapis dans les brousses de la localité de Kumbo.

Néanmoins, aucune perte en vie humaine ni dégâts matériels n’ont été enregistrés et la messe s’est poursuivie jusqu’à la fin. C’était grâce à la réplique dissuasive des forces de défense camerounaise venue assurer la sécurité du site du collège Saint Augustin où se déroulaient les festivités.

Appel à la paix et la réconciliation

L’évêque de Bamenda Mgr Andrew Nkea Fwanya a, dans l’homélie du jour, lancé une fois de plus un appel à la paix aux belligérants. Tout en soulignant le contexte difficile dans lequel Mgr Nkuo exerçait son ministère, il a insisté sur la nécessité de préserver la paix pour le bien de tous.

Prenant la parole à son tour, Mgr George Nkuo a abondé dans le même sens en insistant sur la réconciliation et le pardon. « …Nous devons être capables de regarder la vérité en face, de nous regarder les uns, les autres, de dire « Je suis désolé » et de nous réconcilier », a-t-il martelé !

Pour mémoire, Kumbo, comme le reste des localités de la zone anglophone du Cameroun est marqué par un conflit qui a commencé en 2006. Débuté par une grève d’enseignants et d’avocats, ce conflit s’est enlisée en une crise meurtrière, avec des affrontements entre l’armée régulière et ces assaillants séparatistes.

 

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter