Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Cameroun : le système de mi-temps adopté pour certains établissements scolaires à partir de l’année scolaire 2020-2021

Partager sur:

D’après le gouvernement, il ne sera applicable que pour les établissements dont les effectifs sont supérieurs à 50 élèves par classe.

C’est maintenant officiel, les cours en mode mi-temps sont validés dès la rentrée scolaire 2020/2021. C’est la Ministre des Enseignements secondaires (Minesec), Pr Pauline Nalova Lyonga qui l’a annoncé le 23 septembre 2020 à Yaoundé. C’était lors de la cérémonie de la rentrée pédagogique solennelle couplée au lancement de l’année scolaire 2020/2021. Toutefois une nuance a été apportée. « La mi-temps est une exception. Qu’on n’aille pas dire que dans tous les établissements, il y aura la mi-temps », a indiqué Catherine Awoundja Nsata, l’inspecteur général des enseignements (Ige) au Minesec. À en croire à ses propos, le système de mi-temps ne concerne que les établissements scolaires dont les effectifs dépassent 50 élèves par classe. Ainsi, les cours seront organisés en deux vacations. La première s’achèvera à 12h30 et la seconde à 16h30.

Ce nouveau système imposé par la pandémie du COVID-19 en vue de mieux instaurer la distanciation entre les apprenants, oblige la communauté éducative d’ajouter le e-learning. Car, « que vous le vouliez ou non, le téléenseignement est désormais inévitable », a martelé la Minesec.  Ces cours à distance viendront occuper l’élève « en attendant aller à l’école dans l’après-midi.  Et celui qui rentre de l’école dans l’après-midi les suivra de retour des cours », a expliqué le Pr Nalova Lyonga.

Ceci étant, tout le monde devra s’adapter à ce nouveau mode de fonctionnement. « Ceux qui vont travailler avec ce mode auront des éléments qui vont leur permettre de travailler dans cet esprit. Avec les inspecteurs pédagogiques, nous avons examiné comment concrètement les enseignants vont gérer cette année dans les salles de classes, quelles sont leurs difficultés, comment ils peuvent aller au-delà et avoir les résultats que tous nous attendons », a ajouté Catherine Awoundja Nsata.

Le voile ainsi levé, la Ministre des Enseignements secondaires a rassuré les parents que tout se passera bien et qu’ils n’ont rien à craindre à envoyer leurs enfants à l’école dans deux semaines.

Vous appréciez nos publications? Soutenez-nous !

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Nous avons besoin de votre soutien pour poursuivre notre mission. Pour plus d’information, cliquez ici.

Téléchargez nos deux applications

– L’APPLICATION BIBLE.AUDIO

Téléchargez l’application Bible.audio sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play. (appareils Android).

– L’APPLICATION JOURNAL CHRÉTIEN

Téléchargez l’application du Journal Chrétien sur App Store (iPhones, iPad) et Google Play (appareils Android).

NB. Si vous résidez en France, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%.

Les commentaires sont fermés.

Adhérez au Journal Chrétien

Le Journal Chrétien est un média indépendant, gratuit et sans publicité, animé par des journalistes professionnels, qui a besoin du soutien de ses lectrices et lecteurs. L’information, même en accès libre, a un coût. Adhérez à nos publications...

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter