Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Cameroun/Covid-19 : l’autorisation du remède de Mgr Kleda contre le Covid-19 accueillie diversement

Autorisés à être mis sur le marché depuis le 8 juillet 2021Adsak Covid et élixir Covid suscitent des réactions diverses dans l’opinion publique.

Les remèdes pour soulager les malades du Covid-19 proposés par Mgr Samuel Kleda, archevêque de Douala et phytothérapeute, sont désormais validés comme « adjuvants au traitement » pour cette maladie pandémique. « Faisant suite à votre demande d’autorisation de mise sur le marché camerounais pour vos médicaments traditionnels améliorés dénommés « Adsak Covid, flacon et élixir Covid de 125 ml », j’ai l’honneur de vous faire connaître que votre dossier a reçu un avis favorable de la Commission nationale du médicament, réunie dans sa session du 17 au 19 mai 2021 », peut-on lire dans une correspondance de Manaouda Malachie, le Ministre de la Santé Publique à Mgr Kleda.

Autrement dit, ces produits complètent le protocole mis en place au Cameroun pour prendre en charge les personnes infectées par le coronavirus.

Mais depuis cette autorisation émise par le gouvernement camerounais dans une correspondance du 8 juillet 2021, est accueillie de manières diverses.

Le camerounais lambda, qui se montre sceptique au vaccin contre la covid-19, se félicite de la décision du gouvernement camerounais et souhaite qu’un accompagnement soit accordé à Mgr Kleda.

Du côté des scientifiques, les avis sont partagés. Certains estiment que « Adsak Covid, flacon et élixir Covid de 125 ml », font partie de la famille des « compléments alimentaires qui soulagent ».

De ceux-là, il y a Dr Sezanou, un médecin travaillant pour l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Mais aussi un pharmacien résidant à Yaoundé, Dr Augustin Fouda.

Pour le premier « le médicament de Mgr Samuel Kleda ne soigne pas le coronavirus. En sa qualité de médecin formé selon les principes modernes, il y a un protocole médical qu’il faut suivre pour soigner le coronavirus et venir à bout du virus de la Covid-19 ». Quant au deuxième « tous les médicaments, qui émanent de la pharmacopée traditionnelle africaine sont, ce qu’on appelle, en langage médical, des compléments alimentaires, y compris ceux du Mgr Kleda ».  « L’ail, par exemple, est porteur de beaucoup de valeurs thérapeutiques pour compléter des soins médicaux, notamment pour ce qui est de l’hypertension artérielle », a-t-il illustré pour appuyer ses propos avant de conclure : « C’est exactement le cas pour le médicament créé par Mgr Samuel Kleda. Il est un complément alimentaire qui soulage, mais il ne soigne pas le coronavirus ».

Son de cloche divergent

Cependant, du côté de la direction de la pharmacie du ministère de la santé publique du Cameroun où siège la Commission nationale du médicament, le docteur Pauline Samba, pharmacienne, a indiqué qu’il faille s’en tenir à la correspondance adressée à Mgr Samuel Kleda, par le ministre de la Santé publique. « Une équipe de scientifiques qui travaille sur le sujet de la pharmacopée traditionnelle a donné son avis, ce qui a donné lieu à la validation de la commercialisation du produit », a-t-elle précisé. Et d’ajouter que la Commission nationale du médicament est dirigée par le docteur Mpondo, un des grands spécialistes au Cameroun des travaux de recherches sur les plantes médicinales.

Notons que malgré les avis contraires, Mgr Kleda est resté debout imperturbable. « Mes produits considérés comme adjuvants au traitement du Covid-19 viennent de recevoir une autorisation de mise sur le marché du ministre de la santé publique pour une période de trois ans. Je profite pour vous informer de ma disponibilité pour vos problèmes de santé et problèmes spirituels », a-t-il réagi sur sa page Facebook, le 17 juillet 2021.

Des résultats probants

À en croire Mgr Kleda, « la fusion n’est pas toxique et ne produit aucun effet secondaire. Aucun patient n’a jamais présenté de malaise après avoir pris le traitement ». C’est ce qu’il a fait savoir au cours d’un point de presse qu’il avait organisé le 14 septembre 2020.

Par ailleurs, il avait expliqué à cette occasion « qu’aucun décès n’a été enregistré parmi les patients qui ont pris son remède. « Même les patients sous assistance respiratoire ont été sauvés ».

Recevez un message biblique par jour

L’équipe du Journal Chrétien envoie un message biblique chaque matin pour vous aider à bien démarrer la journée. Ces messages vous sont proposés en partenariat avec l’application de ressources bibliques Bible.audio à télécharger ici.

Nos applications chrétiennes

Grâce à vos dons, nous avons développé les applications du Journal Chrétien et de la plateforme d’étude biblique Bible.audio dont les frais d’hébergement et de fonctionnement  dépendent de votre générosité.

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Soutenez le projet Bible.audio du Journal Chrétien

Grâce à la générosité d’une poignée de chrétiens, le site et l’application Bible.audio du Journal Chrétien ont pu voir le jour.
Mais le développement, l’hébergement et la diffusion de ces ressources bibliques a un coût non négligeable qui nécessite votre contribution financière, aussi petite soit-elle.

Je fais un don pour Bible.audio