Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Revue de la presse béninoise du 27 décembre 2019

Voici les principales informations à la Une de journaux béninois parus vendredi :

24 HEURES AU BENIN
La sécurisation des eaux du Bénin devient une obligation pour le gouvernement. Depuis que le chef de l’Etat s’est engagé à mettre fin aux menaces dans les eaux béninoises, les forces navales profitent de toutes les occasions qui leurs sont offertes pour se mettre aux aguets. Avec à leur tête le chef d’Etat-major, le Capitaine de vaisseau Albert Ezin Badou, les Forces navales béninoises se lancent dans la manœuvre maritime « Barracuda » qui a démarré ce jeudi 26 décembre 2019 à Cotonou. Cet exercice permet aussi de renforcer les capacités opérationnelles des personnels de différentes unités des Forces Navales pour une lutte efficace contre les activités illicites dans les eaux béninoises. La piraterie maritime, le trafic de drogue et d’êtres humains en sont les plus fréquentes.

LES PHARAONS
Dos au mur et sous pression, ESAE du Bénin joue un match décisif le dimanche 29 décembre face aux Zambiens de ZANACO pour le compte de la 3e journée des phases de groupe de la Coupe de la Confédération Africaine de Football. A cette confrontation, le club d’ESAE n’aura pas d’autres choix que de s’imposer face à ZANACO de la Zambie, s’il veut entretenir quelques espoirs pour la qualification au second tour. Lors des deux premières journées, Richard Bio et ses poulains ont connu deux spectaculaires revers. D’abord au Maroc, ils ont été douchés par la Renaissance Sportive de Berkane 3 à 0, avant de prendre une gifle face aux Congolais de Motema Pembe 2 à 0 à domicile.

LE MATINAL
Ils ont vu leurs contrats de travail résiliés. Les enseignants de la maternelle et du primaire qui ont fait le choix délibéré de s’abstenir sans raison valable aux récentes évaluations diagnostiques initiées par le gouvernement ont été licenciés pour faute grave. Ils sont 113 à être identifiés et remerciés par l’autorité de tutelle. Dans sa note, l’autorité l’a clairement notifié. Elle précise que « les agents dont les noms suivent, en service au Ministère des enseignements maternel et primaire qui ont été déférés devant la Commission administrative paritaire siégeant en matière de discipline pour refus d’exécuter un ordre ou un travail entrant dans le cadre des activités relevant de l’emploi occupé sont reconnus coupables de faute qualifiée de grave en vertu des dispositions de l’article 234 alinéa 1 de la loi n° 2015-18 du 1er septembre 2017 portant statut général de la Fonction publique et reçoivent conformément à l’article 301 de la même loi la sanction suivante, rupture du contrat de travail ».

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter