Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

La Chine contribue à l’œuvre de développement et de modernisation du Bénin

La Chine, un partenaire privilégié et stratégique du Bénin, a véritablement contribué au cours de l’année 2019 au développement du pays à travers des actions touchant tous les secteurs de la vie économique béninoise, ont estimé des hommes politiques et experts béninois.
« Entre la Chine et le Bénin, c’est plus qu’une histoire d’amour. C’est une histoire de fraternité et d’amitié. Je dirais même que c’est une histoire de mariage sans divorce. En matière de coopération bilatérale, la Chine constitue un des partenaires qui investit beaucoup dans le développement de notre pays », a confié à Xinhua Nassirou Arifari Bako, ancien ministre béninois des Affaires étrangères et actuellement député à l’Assemblée nationale du Bénin.
Pour sa part, Hervé Djokpé, secrétaire général du ministère béninois des Affaires étrangères et de la Coopération, a salué la contribution remarquable de la Chine à l’œuvre de développement et de modernisation du Bénin en 2019.
« L’état de la coopération sino-béninoise est le reflet de la bonne qualité des relations d’amitié et de coopération qui unissent fort heureusement nos deux pays. Ces relations se renforcent et se consolident chaque jour », s’est-il félicité.
Ainsi, l’impulsion donnée au développement du Bénin par la Chine au cours de l’année 2019 s’est faite remarquer, entre autres sur le plan diplomatique, par la signature en juin dernier à Beijing d’un mémorandum d’entente de coopération dans le cadre de l’Initiative la Ceinture et la Route, ainsi que d’un accord d’assistance financière portant sur un montant de 100 millions de yuans (environ 14 millions de dollars) pour appuyer les projets du développement du Bénin.
Dans le domaine culturel, les deux pays ont intensifié leur coopération, notamment par le vernissage de l’exposition de photos d’une vingtaine d’artistes plasticiens chinois et béninois, en vue de célébrer le brassage des cultures chinoise et béninoise, la prestation de la troupe artistique de l’Orient de Chine à Cotonou, et la célébration du dixième anniversaire de l’implantation de l’Institut Confucius à l’Université d’Abomey Calavi.
En dix ans d’existence, les activités de l’Institut Confucius ont non seulement contribué à former plus de 15.000 élites en langue, culture et civilisation chinoises pour les entreprises chinoises installées au Bénin et dans la sous-région, mais elles ont également offert la possibilité à plusieurs dizaines d’étudiants de l’Université d’Abomey Calavi de poursuivre leurs études en Chine, a confié à Xinhua Julien Sègbo, directeur béninois de l’Institut Confucius.
Outre ces manifestations culturelles, la célébration cette année, du 30ème anniversaire de l’implantation du Centre culturel chinois au Bénin, le premier centre culturel de la République populaire de Chine en Afrique de l’Ouest et du Centre, a également raffermi la coopération culturelle entre les deux pays.
« Le Centre culturel chinois du Bénin, l’un des premiers centres culturels de la Chine à l’étranger, est une institution à but non lucratif dont l’objet est d’encourager et de contribuer à la promotion des échanges culturels entre la Chine et le Bénin ainsi que de renforcer l’amitié entre les peuples béninois et chinois », a dit à Xinhua Wei Jun, conseiller culturel à l’ambassade de Chine à Cotonou.
S’agissant de la coopération économique entre les deux pays, elle a été très dense et diversifiée en 2019 dans tous les secteurs de l’économie béninoise.
Cette coopération économique a été également consolidée au cours de l’année 2019 par la formation de 189 techniciens agricoles et cultivateurs béninois aux techniques chinoises d’élevage des poules pondeuses et à la technologie de culture à haut rendement du maïs.
Concernant le volet social, la coopération sino-béninoise a été renforcée au cours de l’année 2019, notamment par le don chinois de 4.084 tonnes de riz au titre d’assistance alimentaire pour une valeur de 30 millions de yuan (4 millions de dollars), dans le cadre du programme national d’alimentation scolaire intégrée.
Elle comprend également la formation de 45 enseignants béninois par des experts chinois de l’institut professionnel et technique de la ville de Ningbo aux techniques d’installation et de maintenance informatique, ainsi que l’admission de 63 nouveaux boursiers béninois qui poursuivront leurs études supérieures dans des universités chinoises pour l’année académique 2019-2020.
Les deux pays n’ont cessé de renforcer leur coopération dans le domaine de la santé. Au cours de 2019, elle s’est traduite, entre autres, par l’ouverture officielle du centre de télémédecine sino-béninoise, logé dans l’enceinte du Centre départemental du Mono-Couffo de Lokossa, ainsi que par le séjour de la 23ème mission médicale chinoise dans trois villes béninoises (Cotonou, Lokossa et Natitingou).
« Depuis 47 ans, date du rétablissement des relations diplomatiques et de coopération entre les deux pays, la Chine est demeurée jusqu’à nos jours un des partenaires stratégiques centraux de notre développement », s’est réjoui l’ancien chef de la diplomatie béninoise, Nassirou Arifari Bako.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter