Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez suivre le Journal Chrétien à partir de l'application Google Actualités sur votre appareil Android ou iOS, en vous connectant avec votre compte Google. Afin d'ajouter le Journal Chrétien dans vos favoris, cliquez ici.

Liste des candidats à l’élection présidentielle algérienne

Voici la liste des cinq candidats à l’élection présidentielle algérienne du 12 décembre 2019 : Azzedine Mihoubi, Abdelkader Bengrina, Abdelmadjid Tebboune, Ali Benflis et Abdelaziz Belaïd.
Alors que les Algériens se mobilisent en masse à travers le pays pour réclamer un renouvellement complet de la classe dirigeante, les autorités algériennes ne cessent de dire que l’élection présidentielle du 12 décembre sera le seul moyen de sortir de la crise depuis la démission du président Abdelaziz Bouteflika en avril, sous la pression de la rue.
Après plusieurs reports, l’élection présidentielle algérienne se tiendra le
12 décembre 2019. L’autorité nationale indépendante des élections a publié samedi la listes des candidats retenus, celle-ci devra être validée par le Conseil constitutionnel. Ainsi, parmi les 23 candidats ayant déposé leur dossier, cinq d’entre eux ont vu leur candidature validée. Il s’agit de :

  • – Abdelaziz Belaïd, secrétaire général du Front El Moustakbal.
    – Abdelkader Bengrina, président du parti El Binaa, ancien ministre du Tourisme et de l’Artisanat ;
    – Abdelmadjid Tebboune, indépendant, ancien Premier ministre ;
    – Ali Benflis, président de l’Avant Garde des libertés, ancien chef du gouvernement ;
    – Azzedine Mihoubi, secrétaire général par intérim du Rassemblement national démocratique, ancien ministre de la Culture.

Ces candidatures ont été annoncées par Mohamed Chorfi, le président de l’Autorité de contrôle des élections. La plupart des candidatures rejetées n’ont pas répondu aux conditions requises, notamment en matière de collecte de signatures. Ceux dont la candidature a été rejetée pourront faire appel.
Abdelaziz Bouteflika a démissionné en avril dernier, après avoir passé vingt ans à la tête du pays, cédant aux pressions de l’armée après des semaines de manifestations de rue en faveur du changement.
Malgré sa démission, les contestataires ont poursuivi leur mouvement en réclamant le départ de l’élite qui dirige le pays depuis l’indépendance en 1962.

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter