Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Coronavirus : l’Algérie rouvre son espace aérien

Faire un don au Journal Chrétien

Après plus de quatorze mois de fermeture, l’Algérie vient de procéder au rétablissement partiel de la navigation sur son espace aérien. Des mesures drastiques qui avaient été prises pour freiner l’évolution de la pandémie du coronavirus.

Ça y est, un premier avion a enfin atterri ce mardi 1er juin à l’aéroport Houari Boumediene à Alger, vers 16h30 heure locale. Il s’agissait d’un Airbus A330 ayant à son bord 229 passagers en provenance de Paris-Orly. L’appareil, propriété de la compagnie nationale Air Algérie, avait déjà effectué le chemin inverse dans la matinée, pour ce qui symbolisait alors la reprise –du moins partielle– des vols internationaux entre l’Algérie et le reste du monde.

Depuis le 17 mars 2020 en effet, les autorités gouvernementales avaient pris des mesures drastiques pour lutter contre la pandémie du coronavirus, parmi lesquelles la fermeture de toutes les frontières nationales (terrestres, maritimes, aériennes, NDLR). C’est donc depuis plus de quatorze mois que le ciel algérien était resté inexploité par les vols commerciaux, au grand détriment de la grande communauté algérienne résidant à l’étranger, et particulièrement en France.

Pour ce « déconfinement aérien », le Conseil de ministres algérien a décidé de procéder par étapes. Dans son communiqué rendu public à la mi-mai, il annonçait déjà que les vols internationaux reprendraient au début du mois de juin, mais que seuls les aéroports d’Alger, d’Oran et de Constantine, les plus grandes villes du pays, seraient concernés. De plus, les autorités ajoutent que seuls cinq vols par jour de et vers les aéroports susmentionnés seront autorisés ; sans toutefois préciser s’il s’agira uniquement de vols spéciaux ou commerciaux, si les cinq dessertes quotidiennes concernent l’ensemble des trois aéroports choisis, ou encore si les vols en question seront effectués seulement par la compagnie Air Algérie ou par d’autres compagnies étrangères.

Par ailleurs, le protocole sanitaire à l’entrée du territoire algérien sera renforcé : cinq jours de quarantaine obligatoire pour tous les arrivants, quarantaine qui pourrait s’étendre à deux semaines pour ceux dont les tests PCR se seront révélés positifs. À noter que les frais de confinement et de dépistage qui seront opérés dans des hôtels sélectionnés par le gouvernement, seront totalement à la charge des visiteurs.

Pour rappel, l’Algérie est le pays le plus peuplé du Maghreb avec 44 millions d’habitants. Les chiffres officiels parlent de 3 500 décès dus au coronavirus depuis son arrivée sur le territoire, le 25 février 2020. Le ministère de la Santé fait état d’environ 130 000 cas qui ont été recensés par les autorités, dans un pays où le couvre-feu continue de sévir sur 19 des 58 préfectures que comprend la République.

 

 

Ecclésiaste Deudjui

(+237) 696.469.637

[email protected]

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter