Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Nouveau: Vous pouvez désormais suivre le Journal Chrétien dans Google Actualités en cliquant ici.

Mission de paix de David Mabuza au Soudan du Sud

LE CAP, 2 décembre (Xinhua) — Le vice-président sud-africain David Mabuza, en tant qu’envoyé spécial au Soudan du Sud, a entamé une mission de paix dans ce pays déchiré par la guerre, a annoncé lundi la présidence d’Afrique du Sud.

La mission de M. Mabuza est de présider une réunion consultative des parties à l’accord revitalisé sur la résolution du conflit au Soudan du Sud (R-ARCSS), signé l’année dernière, a précisé la présidence.

Cette réunion, prévue les 2 et 3 décembre à Juba, a été précédée par le 13e Sommet ordinaire de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) qui s’est tenu le 29 novembre à Addis-Abeba, en Ethiopie, dans le cadre des efforts visant à négocier une résolution au conflit au Soudan du Sud.

Pendant son séjour à Juba, M. Mabuza devrait se joindre aux chefs d’Etat de l’IGAD pour exhorter les parties au R-ARCSS à s’acquitter des tâches préalables à la transition et à former le gouvernement de transition revitalisé d’union nationale dans le délai actuel de 100 jours.

« Nous espérons que cette réunion de consultation aboutira à un consensus sur les questions en suspens ayant conduit à l’extension de la période de pré-transition », a déclaré M. Mabuza avant de partir pour Juba.

Il a exprimé sa conviction que tous les signataires de l’accord veulent le meilleur pour le Soudan du Sud et son peuple.

« En raison de cette préoccupation pour la population et la prospérité du Soudan du Sud, ces parties doivent s’entendre sur le nombre d’Etats et leurs frontières afin d’ouvrir la voie à la formation du gouvernement de transition revitalisé d’union nationale et enfin instaurer une paix et une stabilité durables au Soudan du Sud », a déclaré M. Mabuza.

Peu après son indépendance du Soudan en 2011, le Soudan du Sud a sombré dans une guerre civile. Au moins 300.000 personnes pourraient être décédées depuis la fin de l’année 2013, quelque 1,8 million de personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays et 2,5 millions d’autres se sont réfugiées dans des pays voisins.

L’année dernière, toutes les parties impliquées au conflit ont signé le R-ARCSS, considéré comme une étape décisive vers une résolution pacifique

A lire aussi:

David Mabuza

Les commentaires sont fermés.

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la Newsletter