Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Accord sur le nucléaire iranien : Les européens hésitants sur le « mécanisme de déclenchement »

Les signataires européens de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 n’ont pas l’intention d’activer le « mécanisme de déclenchement » pour le moment, a indiqué lundi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araqchi.

TEHERAN, 9 décembre (Xinhua) — Les signataires européens de l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 n’ont pas l’intention d’activer le « mécanisme de déclenchement » pour le moment, a indiqué lundi le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araqchi.

Malgré leur menace récente d’activer le « mécanisme de déclenchement » stipulé dans l’accord nucléaire avec l’Iran, les Européens n’ont pas l’intention de le faire, a estimé M. Araqchi, cité par la chaîne iranienne Press TV.

L’activation du « mécanisme de déclenchement » de l’accord nucléaire iranien, ou Plan d’action global conjoint (PAGC) de son nom officiel, pourrait conduire au retour des sanctions de l’ONU contre l’Iran.

En réponse au retrait américain de l’accord et à la réimposition de sanctions, ainsi qu’à la lenteur des Européens à faciliter les transactions bancaires et les exportations de pétrole de l’Iran, la République islamique a décidé de retirer ses engagements dans le cadre du PAGC.

Outre la reprise récente des activités d’enrichissement dans l’installation nucléaire souterraine de Fordow, l’Iran a également commencé à construire des stocks de combustible nucléaire et à enrichir de l’uranium à un niveau de pureté plus élevé.

Il a également mis en route des centrifugeuses avancées pour augmenter son stock d’uranium enrichi et ses activités de recherche, qui étaient tous deux limités par l’accord nucléaire.

Vendredi dernier, des représentants de l’Iran, du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne, de la Russie, de la Chine et de l’Union européenne ont participé à une réunion pour discuter des moyens de sauver le PAGC.

Les commentaires sont fermés.

Soutenez la création d’un service d’étude biblique en ligne

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter