Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Un commissariat du Val de Marne attaqué par des tirs de mortier

Le commissariat de Champigny-sur-Marne, dans le Val de Marne, a été la cible d’une attaque dans la nuit de samedi à dimanche par une quarantaine de personnes au moyen de barres de fer et de tirs de mortier, a-t-on appris dimanche auprès des autorités locales.

« Violente attaque cette nuit du commissariat de Champigny par des tirs de mortiers et projectiles divers », déclare la préfecture de police de Paris sur son compte Twitter.

« Aucun policier n’a été blessé », précise la préfecture, ajoutant qu’une enquête est en cours pour en identifier les auteurs.

Sur une vidéo mise en ligne sur les réseaux sociaux, on peut voir une salve de feux d’artifice viser le commissariat de Champigny-sur-Marne, commune située au sud-est de Paris.

Il n’y a pas eu d’interpellation pour l’heure.

Le maire de Champigny-sur-Marne Laurent Jeanne a décrit sur BFM TV « une attaque en bande organisée avec une volonté d’en découdre, de casser du flic ».

Il a expliqué que deux policiers qui se trouvaient à l’extérieur du bâtiment ont eu le temps de se réfugier à l’intérieur grâce à un sas de sécurité.

Selon le maire, un incident lié à un scooter pourrait être à l’origine des troubles dans cette ville dont plusieurs quartiers font partie des premiers sites de « reconquête » républicaine désignés en 2018, un dispositif prévoyant l’envoi de renforts supplémentaires dans des lieux où des problèmes de sécurité ont été identifiés.

UN COMMISSARIAT DÉJÀ PLUSIEURS FOIS ATTAQUÉ

« Les petits caïds n’impressionnent personne et ne décourageront pas notre travail de lutte contre les stupéfiants », a réagi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur son compte Twitter, apportant son soutien aux forces de police.

Le commissariat de Champigny-sur-Marne, situé dans le quartier de Bois L’Abbé, avait déjà été la cible d’attaques par le passé.

Ce nouvel incident survient alors que deux policiers avaient déjà été blessés par balles dans la nuit de mercredi à jeudi dans le Val-d’Oise, au nord de Paris.

« Ces scènes de guerre, littéralement, sont intolérables », a déclaré la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse sur BFM TV. « Il n’est pas admissible que des voyoux se sentent libres de faire ce qu’ils veulent dans le quartier du Bois L’Abbé », a-t-elle ajouté, précisant qu’elle comptait se rendre sur place plus tard dans la journée.

Valérie Pécresse a demandé à ce que des renforts de police nationale soient mobilisés pour « sécuriser » le commissariat.

Le président Emmanuel Macron et le gouvernement ont été la cible de critiques sur leur bilan en matière de sécurité après une série d’incidents violents depuis le déconfinement.

Une passe d’armes a opposé le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti à Gérald Darmanin après que ce dernier a évoqué un « ensauvagement » d’une partie de la société française.

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter