Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Séisme en Ardèche: 3 réacteurs nucléaires à l’arrêt

PARIS (Reuters) – EDF a décidé lundi de suspendre la production de trois des réacteurs de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, en Ardèche, à la suite du séisme survenu dans la région, « pour procéder à des contrôles complémentaires et préventifs ».

Un séisme de 5,1 sur l’échelle ouverte de Richter s’est produit lundi matin en Ardèche et a été ressenti dans le département voisin de la Drôme, faisant quatre blessés dont un grave, a-t-on appris auprès des deux préfectures concernées. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

Un séisme de 5,4 sur l’échelle ouverte de Richter s’est produit lundi matin en Ardèche et a été ressenti dans le département voisin de la Drôme, faisant quatre blessés dont un grave, a-t-on appris auprès des deux préfectures concernées. /Photo d’archives/REUTERS/Mike Blake

« Les premiers contrôles n’ont pas mis en évidence de dégât apparent. Des vibrations ont cependant été enregistrées, ce qui nécessite de procéder à des contrôles complémentaires et préventifs », a expliqué le groupe dans un communiqué.

« Ces unités seront successivement mises à l’arrêt à partir de 18 heures ce jour. Le réacteur n°1 est actuellement en arrêt programmé pour maintenance », a ajouté EDF.
Lire aussi : Bilan du séisme en Ardèche et dans la Drôme : 4 blessés
« L’Autorité de sûreté nucléaire et la préfecture de l’Ardèche sont tenues informées de la situation. »
Un séisme de 5,4 sur l’échelle ouverte de Richter s’est produit lundi matin en Ardèche et a fait quatre blessés dont un grave dans le département voisin de la Drôme, a-t-on appris auprès des deux préfectures concernées.

(Jean-Stéphane Brosse, édité par Marc Angrand)

Voir aussi :

A lire aussi:

Séisme en Ardèche

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter