Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Quelle justice pour les victimes de violences policières ? interroge une ONG chrétienne

L’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture s’inquiète des suites judiciaires données aux plaintes des gilets jaunes visant à dénoncer l’usage excessif de la force par des policiers et des gendarmes.
Seuls deux policiers ont été renvoyés devant un tribunal le début du mouvement des « gilets jaunes » en France, « malgré le nombre important de personnes blessées au cours ou en marge de manifestations », écrit l’ACAT dans un communiqué.

Un an après le début du mouvement des « gilets jaunes » en France, , l’ACAT s’interroge sur le fait qu’à ce jour, seuls deux policiers aient été renvoyés devant un tribunal, pour des violences commises le 1er mai 2019.

« Alors qu’un nombre conséquent de personnes ont été condamnées – à juste titre – pour des violences contre personnes dépositaires de l’autorité publique et que des cellules anti-casseurs ont été créées dans plusieurs villes de France pour retrouver les personnes s’étant rendues coupables de violences et dégradations, l’ACAT regrette qu’une telle détermination et que de tels moyens n’aient pas été engagés pour identifier les policiers et gendarmes s’étant rendus coupables de violences policières et engager ainsi des poursuites contre eux » explique Marion Guémas, responsable du programme France (police, justice, privation de liberté).

L’autre chose qui préoccupe l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture est le fait que plusieurs plaintes n’ont pu aboutir pour l’instant faute d’avoir pu identifier le policier ou le gendarme en cause. En effet en juin dernier, la directrice de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) expliquait elle-même que dans une majorité de cas dont l’inspection avait été saisie, les policiers n’avaient pas pu être identifiés.

« Cette situation fait malheureusement écho aux constats déjà faits par l’ACAT sur les difficultés que les personnes victimes d’un usage excessif ou illégal de la force peuvent rencontrer pour obtenir justice dans un précédent rapport. »

Voir aussi :

A lire aussi:

Gilets Jaunes

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter