Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Préfecture de Paris : Mickael Harpon possédait une liste de noms de policiers

PARIS (Reuters) – Les enquêteurs travaillant sur l’attaque de la préfecture de police de Paris ont retrouvé une clé USB « au contenu inquiétant » sur le lieu de travail de l’auteur de la tuerie, Mickael Harpon, a-t-on appris lundi de sources policières.

Le Parisien a été le premier à révéler l’existence de cette clé contenant des vidéos de propagande du groupe Etat islamique, avec des scènes de décapitation, et plusieurs dizaines de noms et données personnelles de fonctionnaires de la Direction du Renseignement de la Préfecture de Police.

La clé a été découverte parmi divers ordinateurs et supports informatiques saisis en perquisition.

Le parquet national antiterroriste a fait état samedi de témoignages de policiers selon lesquels Mickaël Harpon, qui a assassiné quatre de ses collègues – trois hommes et une femme – jeudi à l’arme blanche, aurait justifié les attentats de Charlie Hebdo en 2015 et d’autres exactions commises au nom de l’islam.

Un rapport de la direction du renseignement de la préfecture, remis samedi à Christophe Castaner et que Reuters a pu consulter, indique que ces éléments avaient été rapportés verbalement à la « hiérarchie intermédiaire » mais n’avaient pas fait l’objet d’un signalement écrit.

Le ministre français de l’Intérieur, sur la sellette depuis l’attaque, s’est prononcé lundi pour le signalement automatique de tout fonctionnaire dès qu’un soupçon de radicalisation pèse sur lui.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter