Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Petite baisse en vue en Europe en attendant la Fed

Faire un don au Journal Chrétien

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues en léger repli mardi à l’ouverture dans un climat attentiste à la veille des décisions de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed) et des résultats des géants technologiques américains.

D’après les contrats à terme, le CAC 40 parisien est attendu stable (-0,01%) à l’ouverture, le Dax à Francfort reculerait de 0,26%, le FTSE à Londres de 0,21% et l’EuroStoxx 50 de 0,2%.

La Réserve fédérale va entamer dans la journée sa réunion de deux jours et les investisseurs suivront attentivement mercredi les annonces du communiqué et surtout la conférence de presse de son président, Jerome Powell, pour toute remarque relative aux achats d’actifs et à la montée de l’inflation.

Les résultats des entreprises sont à l’honneur cette semaine des deux côtés de l’Atlantique. A Wall Street, les géants Alphabet, Apple et Microsoft doivent publier leurs trimestriels après la clôture.

« Les deux prochains jours vont être monumentaux car tout le monde essaie de savoir à quel point les fondamentaux des entreprises sont solides et dans quel contexte cela se produit en termes de perspectives économiques », a déclaré Kyle Rodda, analyste chez IG Markets.

LES VALEURS A SUIVRE :

Parmi les entreprises ayant publié lundi soir, le numéro un mondial du luxe LVMH a fait état d’un bond de 84% de ses ventes au deuxième trimestre en organique, à 14,7 milliards d’euros, grâce aux marques Louis Vuitton et Dior.

A WALL STREET

Les trois principaux indices boursiers de Wall Street ont atteint lundi des niveaux record à la clôture pour une deuxième séance consécutive, les investisseurs s’étant montrés optimistes à l’approche des résultats financiers des poids lourds de la technologie, bien qu’une certaine prudence s’est fait sentir avant la réunion de la Réserve fédérale.

L’indice Dow Jones a gagné 0,24% à 35.144,31 points, le S&P-500 a pris 0,24% à 4.422,31 points et le Nasdaq Composite a progressé plus modestement, de 0,03% à 14.840,71 points.

Après la clôture, Tesla prenait 1% après avoir publié des résultats supérieurs aux attentes au deuxième trimestre, bien aidé par des livraisons record malgré la pénurie de puces et de matières premières.

Les contrats à terme suggèrent pour le moment une ouverture de Wall Street en légère baisse.

EN ASIE

La plupart des indices chinois continue de reculer en raison des inquiétudes persistantes concernant l’impact d’une réglementation plus stricte.

Le CSI 300 des grandes capitalisations abandonne 1,06% après être tombé lundi au plus bas depuis mi-avril à la suite d’une nouvelle réglementation en matière de soutien scolaire privé.

L’indice Hang Seng à Hong Kong (-1,96%) est au plus bas depuis novembre.

« Le marché semble ne pas savoir s’il y aura d’autres changements réglementaire pour les fintech, les médias sociaux, les plate-formes de livraison et de covoiturage (…) Chacun a sa propre problématique donc le marché veut savoir quel sous-secteur technologique sera le prochain », a déclaré Iris Pang chez ING.

A Tokyo, l’indice Nikkei a pris 0,49% dans le sillage de la séance positive à New York.

« Les bénéfices globalement solides des entreprises américaines font penser aux investisseurs que la reprise américaine est sur la bonne voie, et cela devrait également être un atout pour l’économie japonaise, de sorte que les actions ‘value’ sont en hausse », a déclaré Masahiro Ichikawa, responsable de la stratégie de marché chez Sumitomo Mitsui DS Asset Management.

CHANGES/TAUX

Le dollar est quasiment stable face à un panier de devises internationales, les cambistes se tournant vers Washington pour la réunion de la Fed dans l’espoir d’obtenir des indices sur les perspectives politiques de la banque centrale.

L’euro est inchangé, à 1,1794.

Le bitcoin revient sous 37.000 dollars après avoir grimpé la veille à plus de 40.000, Amazon ayant fait taire lundi soir les spéculations sur l’acceptation prochaine de la star des cryptomonnaies pour les paiements sur sa plate-forme.

Sur le marché obligataire, le rendement des Treasuries à dix ans est stable autour de 1,286%. Son équivalent allemand recule très légèrement, à -0,418%.

PÉTROLE

Les cours du pétrole montent légèrement, les investisseurs pariant sur le fait que l’offre limitée et l’avancée de la vaccination contribueront à compenser tout impact de l’augmentation des cas de COVID-19 sur la demande.

Le baril de Brent gagne 0,47% à 74,85 dollars et le brut léger américain prend 0,29% à 72,12 dollars.

(Reportage Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH6Q06U-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter