Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Manifestations féministes contre Gérald Darmanin

Des militantes féministes, dont plusieurs « Femen », ont manifesté mardi aux abords de l’Elysée et du ministère de l’Intérieur, où l’arrivée de Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol, choque les défenseurs des droits des femmes.

Peu avant le premier conseil des ministres du gouvernement de Jean Castex, trois femmes au torse nu ont surgi aux abords de la présidence. « RIP les promesses », avait écrit l’une d’elles sur sa poitrine. « Conseil des sinistres », a écrit une autre.

Les militantes, dont au moins une avait le nom du groupe féministe Femen écrit sur son dos, ont été arrêtées par les forces de l’ordre.

Plus tôt dans la journée, un groupe de féministes avait lui aussi tenté de s’approcher du palais de l’Elysée.

Quelques dizaines de personnes se sont en outre rassemblées dans l’après-midi place de la Madeleine avec des pancartes où l’on pouvait lire « Remaniement de la honte », « Stop à la culture du viol » et « Darmanin nommé, victimes méprisées ».

L’arrivée de Gérald Darmanin à l’Intérieur a choqué les féministes, le ministre faisant l’objet d’une enquête pour viol relancée mi-juin à la demande de la cour d’appel de Paris.

« On ne peut pas d’un côté sacraliser la présomption d’innocence en toutes circonstances, considérer que c’est un socle essentiel de notre pays (…) et considérer qu’il y aurait des personnes qui, par la fonction qu’elles occupent, ne pourraient pas (en) bénéficier », a dit le nouveau porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lors du compte rendu du conseil des ministres. « Il y a des investigations, elles se tiennent et c’est normal, on est en Etat de droit, mais on ne peut pas aller plus loin que ça. »

L’arrivée au ministère de la Justice de l’avocat pénaliste Eric Dupond-Moretti irrite aussi les défenseurs des femmes, qui n’ont pas apprécié certaines de ses déclarations passées à propos des mouvements #metoo et #balancetonporc.

« Nous avons dans ce gouvernement de très fortes personnalités (…) qui ont eu à prendre des positions », a dit Gabriel Attal à son sujet. « Quand on rejoint le gouvernement, on devient solidaire de l’action du gouvernement. »

(Elizabeth Pineau, Noémie Olive et Emilie Dwarde, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Soutenir le journal Chrétien

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter