Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Bruno Le Maire brocarde LR et la victoire d’un parti « fracturé »

La désignation, samedi, de Valérie Pécresse comme candidate des Républicains à l’élection présidentielle est la victoire d’un parti « profondément fracturé » et « rétréci », a déclaré dimanche le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire, dans une interview accordée à Europe 1, CNEWS et Les Echos.

« Sa victoire est une bonne nouvelle pour la démocratie, une bonne nouvelle pour le débat démocratique », a dit le ministre.

« Ensuite, malgré tout, il faut la regarder de près, c’est la victoire d’un parti qui est profondément fracturé (…) et c’est la victoire d’un parti rétréci », a ajouté celui a quitté Les Républicains après la victoire d’Emmanuel Macron à la présidentielle de 2017.

Valérie Pécresse a appelé samedi au rassemblement de la droite républicaine face à Emmanuel Macron et à l’extrême droite, installant de facto un ticket avec son ex-rival « droitier » Eric Ciotti.

La présidente du conseil régional d’Ile-de-France a recueilli 60,95% des suffrages et le député des Alpes-Maritimes 39,05% au terme du second tour du vote électronique des adhérents de LR, a précisé à la presse le président du parti, Christian Jacob, entouré des deux finalistes.

Bruno Le Maire, s’est également défendu dimanche d’avoir « cramé la caisse », une accusation portée par Valérie Pécresse.

« Je ne laisserai pas dire n’importe quoi », a-t-il dit. « La caisse n’est pas cramée, nous avons protégé des salariés, des entreprises, je pense qu’il s’agit d’une bonne et sage décision. »

(Reportage Nicolas Delame)

Je fais un don
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter