Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

France: De nouveaux réacteurs nucléaires peuvent favoriser la neutralité carbone d’ici 2050, estime RTE

La construction de réacteurs nucléaires de nouvelle génération pourrait permettre à la France d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 à un coût « maîtrisable » mais « il y a urgence à se mobiliser », estime RTE, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité, dans un rapport publié lundi.

« Construire de nouveaux réacteurs nucléaires est pertinent du point de vue économique, a fortiori quand cela permet de conserver un parc d’une quarantaine de gigawatts en 2050 », conclut l’entreprise dans ce rapport qui synthétise les principaux scénarios énergétiques envisageables à un horizon de 30 ans pour répondre à la hausse attendue de la demande d’électricité.

Ce document, intitulé « Futurs énergétiques 2050 », étudie les différents scénarios de mix électrique possibles pour que la France atteigne la neutralité carbone en 2050 et ses conclusions devraient guider le gouvernement, en particulier pour la construction ou non de futures centrales nucléaires.

Le quotidien Le Figaro a rapporté la semaine dernière que l’Elysée voulait annoncer avant la fin de l’année la mise en chantier de six réacteurs de type EPR, la génération la plus récente actuellement au stade industriel.

Le parc nucléaire français regroupe aujourd’hui 57 réacteurs nucléaires pour une capacité globale d’environ 62,4 gigawatts.

Les auteurs du rapport de RTE soulignent qu’atteindre les objectifs de neutralité carbone affichés aujourd’hui sans nouveaux réacteurs nucléaires nécessiterait « des rythmes de développement des énergies renouvelables plus rapides que ceux des pays européens les plus dynamiques ».

Le rapport préconise néanmoins de développer les énergies renouvelables matures le plus rapidement possible.

Parmi les autres options évoquées figurent le développement de nouvelles interconnexions entre pays européens, l’augmentation du stockage hydraulique ou encore l’installation de batteries permettant de stocker l’énergie produite par le parc de renouvelables.

De nouvelles centrales utilisant des gaz sans émission de carbone comme l' »hydrogène vert », produit par l’utilisation d’énergies renouvelables, pourraient aussi répondre aux besoins des consommateurs sans compromettre les objectifs de neutralité carbone.

RTE estime par ailleurs que la crise actuelle du marché de l’énergie ne fait que souligner la dépendance de la France aux énergies fossiles et importées.

Son rapport a toutefois suscité des critiques chez les écologistes, Matthieu Orphelin, porte-parole d’Europe Ecologie-Les Verts (EELV) dénonçant « une présentation partielle et donc partiale » des scénarios envisageables en parlant de « manipulation du gouvernement ».

De son côté, l’organisation non-gouvernementale Greenpeace estime que « cela prouve non seulement que le nucléaire n’est pas un mal nécessaire, mais aussi que, quelle que soit l’option retenue, les énergies renouvelables devront être développées massivement pour répondre à l’urgence climatique ».

(Reportage Forrest Crellin, version française Myriam Rivet et Marc Angrand, édité par Jean-Michel Bélot et Blandine Hénault)

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter