Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

Deux Nigériens et six Français tués au Niger

Six Français et deux Nigériens, un guide touristique et leur chauffeur, ont été tués dimanche par des hommes armés près de Kouré, une ville située à une soixantaine de kilomètres de Niamey, la capitale du pays, ont annoncé les autorités.

Selon le ministère nigérien de la Défense, les six Français étaient membres de l’Agence d’Aide à la Coopération Technique Et au Développement (Agency for Technical Cooperation and Development, ACTED), ce qu’a confirmé l’organisation sans donner davantage de détails.

Dans un communiqué lu à la télévision nationale nigérienne, le ministère de l’Intérieur déclare que l’attaque s’est produite à Kouré, dans le département de Tillabéri.

« Une enquête et des opérations de ratissage en collaboration avec nos partenaires sont en cours en vue de dénicher les auteurs de cet acte ignoble », dit encore ce communiqué.

Le palais de l’Elysée avait annoncé plus tôt que plusieurs français avaient été tués au Niger, sans préciser ni le nombre ni les fonctions des victimes et qu’Emmanuel Macron s’était entretenu avec son homologue nigérien, Mahamadou Issoufou.

Selon Tidjani Ibrahim Katiella, gouverneur du département de Tillabéri, six Français et leurs deux accompagnateurs nigériens, un guide et un chauffeur, ont été tués par des hommes armés.

« Il y a eu une attaque terroriste. Il y a six français et deux Nigériens qui ont été tués par des bandits qui sont venus à moto », a-t-il dit.

L’attaque s’est produite près de Kouré, à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Niamey, la capitale nigérienne, où se trouve une réserve abritant les derniers troupeaux de girafes d’Afrique de l’Ouest.

Le Niger est l’un des cinq pays membres du « G5 Sahel », des pays confrontés à des insurrections violentes et bénéficient du soutien de la France qui y a déployé plus de 5.000 soldats chargés d’accompagner la lutte contre les combattants islamistes.

La situation sécuritaire reste précaire au dans la région malgré les récents progrès enregistrés dans la lutte contre les groupes djihadistes avec notamment la mort du chef d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), Abdelmalek Droukdel, tué début juin par l’armée française lors d’une opération dans le nord du Mali.

Soutenir le journal Chrétien

A travers le monde, vous êtes des milliers à lire le Journal Chrétien quotidiennement, pour y retrouver quelque chose d’unique: une actualité, une dépêche, un témoignage, une méditation, une étude biblique ou d’autres ressources bibliques gratuites. C’est pourquoi il est si important que ce média chrétien demeure un service quotidien, gratuit et sans publicité. Cependant, un journalisme de qualité a un coût. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au coeur de l’univers digital, votre soutien financier ponctuel ou régulier demeure indispensable. Je fais un don.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Laisser un commentaire

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter