Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Des centaines de milliers d’Hindous s’immergent dans le Gange malgré le COVID-19

par Ritesh Shukla

PRAYAGRAJ, Inde (Reuters) – Des centaines de milliers d’Indiens étaient rassemblés vendredi sur les berges du Gange à l’occasion d’une importante fête religieuse hindoue, malgré la forte résurgence de la pandémie de coronavirus en Inde depuis un mois.

Les Hindous pensent qu’une immersion dans les eaux du Gange le 14 janvier, date de la fête de Makarsankranti, les lave de leurs péchés.

La cérémonie se déroule cette année en plaine résurgence de la pandémie de COVID-19, notamment dans l’Etat du Bengale occidental traversé par le fleuve sacré.

Les fidèles se sont aussi rassemblés en nombre, la plupart sans masques ni mesures de distanciation sociale, dans la ville sainte de Prayagraj, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh situé plus au Nord.

« Je ne peux pas respirer avec un masque », a expliqué à Reuters Ram Phal Tripathi, venu comme chaque année avec sa famille de son village de l’Uttar Pradesh pour participer aux célébrations.

Le nombre de cas de contamination par le SARS-CoV-2 a été multiplié par 30 depuis le mois dernier en Inde, mais cette vague provoquée principalement par le variant Omicron n’a pas entraîné de hausse significative des hospitalisations.

Les autorités médicales avaient néanmoins appelé en vain celles de l’Etat du Bengale occidental à annuler la fête de Makarsankranti cette année, par crainte qu’elle ne provoque une accélération incontrôlable de l’épidémie, comme cela avait été le cas après une autre fête religieuse hindoue l’an dernier.

L’Inde a fait état vendredi de 264.202 nouveaux cas de contamination en 24 heures et de 315 morts liées au COVID-19, pour un total de 485.350 décès depuis le début de la pandémie.

(Reportage de Ritesh Shukla à Prayagraj, avec Subrata Nagchoudhury à Kolkata ; écrit par Shilpa Jamkhandikar à Mumbai ; version française Tangi Salaün, édité par Blandine Hénault)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI0D0BI-FILEDIMAGE

Je fais un don
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter