Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Coronavirus : Le gouvernement français va débloquer 260 millions d’euros pour les hôpitaux

Le ministre français des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, a annoncé mardi que 260 millions d’euros d’aide pour les hôpitaux allaient être débloqués pour faire face aux conséquences de la propagation du nouveau coronavirus dans le pays.
« Je peux vous annoncer que nous allons débloquer 260 millions d’aide pour les hôpitaux », a-t-il dit sur la chaîne BFMTV. « Il y avait sur le budget 2019 des hôpitaux français publics et privés de l’argent qui n’avait pas été dépensé, une mise en réserve de 260 millions d’euros. Je les débloque pour l’ensemble des hôpitaux français ».
Alors qu’un troisième décès en lien avec le COVID-19 a été enregistré lundi et que 191 cas de contamination ont été diagnostiqués jusqu’ici en France, le ministre s’est voulu rassurant. « On peut faire face à l’épidémie », a-t-il dit. « Nous sommes au stade 2, au cours duquel le virus circule sur le territoire, mais où il y a encore des chaînes de contamination identifiables. C’est le cas pour les trois quarts des patients infectés. Des enquêtes sont toujours en cours pour les autres afin de remonter au patient zéro », a-t-il précisé.
« Une centaine de personnes sont encore hospitalisées », a indiqué Olivier Véran. Une dizaine de patients sont en réanimation ou en soins intensifs, a-t-il ajouté.
« Nous anticipons toutes les situations », a assuré le ministre, concédant que le stade 3 de la propagation du COVID-19, caractérisé par la présence de l’épidémie sur tout le territoire national, « se rapproche ». « L’hôpital français est prêt. La médecine de ville est prête. Nous faisons en sorte de fournir tout le matériel nécessaire aux hôpitaux et aux professionnels de santé de ville », a-t-il dit.
Il a également annoncé un « nouveau déstockage de 15 à 20 millions de masques » de protection cette semaine. Quinze millions de masques ont déjà été distribués dans le pays.
Concernant les besoins en gel hydroalcoolique, M. Véran a affirmé que la France dispose d' »un énorme producteur (…) qui peut faire face à la demande ».

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter