Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Coronavirus: Feu vert en France au vaccin Novavax

PARIS (Reuters) – La Haute Autorité de santé (HAS) française considère que les vaccins nuvaxovid de Novavax et Covid-19 Janssen de Janssen, qui utilisent la technologie classique de l’adénovirus, représentent une alternative efficace aux vaccins à ARN messager pour les personnes réticentes à ce type de vaccins et celles qui ne peuvent en bénéficier, dit-elle dans un avis publié vendredi.

La HAS a rendu cet avis alors qu’un projet de loi instaurant un pass vaccinal en France est actuellement examiné au Parlement et devrait entrer en vigueur dans le courant de la semaine prochaine, excluant de fait les personnes non vaccinées de nombreux lieux et activités.

Selon les dernières données disponibles, un peu plus de 5 millions de Français ne sont pas du tout vaccinés contre le COVID-19, soit 7,5% de la population de plus de 12 ans, mais seule une petite minorité d’entre eux seraient véritablement hostiles à la vaccination, beaucoup d’autres s’inquiétant surtout des effets secondaires possibles des vaccins à ARN messager de Pfizer et Moderna actuellement administrés.

« La HAS recommande de privilégier les vaccins à ARNm en primo-vaccination et pour le rappel : ils sont très efficaces, leur immunogénicité (la réponse immunitaire contre le virus) est meilleure que celle des vaccins à adénovirus en rappel et le recul sur leur utilisation est significatif », lit-on dans un communiqué.

« Mais, quand les personnes ne souhaitent ou ne peuvent recevoir ce type de vaccins, la HAS considère que les vaccins Nuvaxovid® de Novavax et Covid-19 de Janssen représentent une option supplémentaire », dit la HAS en insistant sur l’importance de compléter la couverture pour la primovaccination et d’accélérer la campagne de rappel dans un contexte de flambée épidémique liée au variant Omicron.

Dans le détail, la HAS rappelle que le vaccin de Janssen doit être réservé aux personnes âgées de 55 ans et plus, à raison de deux doses espacées de deux mois, en raison de rares effets secondaires précédemment identifiés chez des personnes plus jeunes.

Le Nuvaxovid® de Novavax, dernier des cinq vaccins autorisés en France et dans l’Union européenne, peut de son côté être administré à toutes les personnes non vaccinées, celles qui n’ont reçu qu’une première injection, ou pour la dose de rappel, à raison de deux doses espacées de trois semaines, souligne la HAS.

Selon un décompte arrêté au 11 janvier 2022, 90,2 % de la population éligible (soit 52,1 millions de Français) avaient reçu une primo-vaccination complète. Parmi les personnes de 18 ans et plus, près de la moitié avait reçu une dose de rappel (près de 29, 5 millions de personnes).

(Rédigé par Jean-Stéphane Brosse et Tangi Salaün, édité par Blandine Hénault et Sophie Louet)

tagreuters.com2022binary_LYNXMPEI0D0O1-FILEDIMAGE

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter