Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Chine: Les titres Evergrande chutent après de nouvelles dégradations

Faire un don au Journal Chrétien

par Andrew Galbraith

SHANGHAI (Reuters) – La chute de la valeur des obligations et des actions du promoteur immobilier China Evergrande Group s’est poursuivie mardi après des dégradations par deux agences de notation, qui mettent en doute sa capacité à restructurer sa dette.

Le numéro deux du marché chinois de l’immobilier affiche un endettement de 1.970 milliards de yuans (près de 260 milliards d’euros), ce qui a suscité ces derniers mois des avertissements répétés des autorités sur le risque d’une propagation du risque financier, au secteur bancaire notamment.

Moody’s Investors Service a annoncé mardi avoir abaissé la note de China Evergrande Group et de ses filiales, dans le sillage de la dégradation décidée la semaine dernière par l’agence de notation chinoise China Chengxin International.

« La dégradation (par Moody’s) reflète la montée des risques de liquidité et de défaut d’Evergrande au vu du montant important de dettes arrivant à échéance sur les six à 12 prochains mois », explique Cedric Lai, vice-président et analyste senior de Moody’s, dans un communiqué.

« La dégradation reflète aussi la faiblesse des perspectives d’indemnisation des créanciers d’Evergrande en cas de défaut », ajoute-t-il.

En Bourse, l’action Evergrande a perdu jusqu’à près de 9% mardi pour tomber à son plus bas niveau depuis juillet 2015. Et l’obligation émise par le groupe qui arrivera en échéance en mai 2023 a cédé jusqu’à 20,45% de sa valeur nominale, après une chute de 35% lundi.

La dégradation annoncée la semaine dernière par China Chengxin International a rendu les obligations Evergrande émises en Chine inéligibles comme collatéral pour des opérations de refinancement, ce qui a déclenché un important mouvement de vente, avec à la clé des suspensions de cotation vendredi et lundi.

Des traders expliquent cependant que le manque de liquidité des obligations « onshore » signifie qu’un seul ordre peut avoir un impact massif sur la valeur des titres.

Les obligations « offshore » d’Evergrande, elles, sont restées cotées mais à environ 25% de leur valeur d’émission selon le fournisseur de données de marché Duration Finance.

En Bourse de Hong Kong, l’action Evergrande a fini la journée en baisse de 7,75% après l’abaissement par Goldman Sachs de sa recommandation à « vendre » contre « neutre ». La banque américaine a ramené son objectif de cours de 15,60 à 3,0 dollars de Hong Kong.

« Nous nous attendons à ce que le processus de réduction de l’endettement de la société soit agité, ce qui pourrait conduire à d’importantes décotes lors des ventes de biens immobiliers ou d’éventuelles cessions d’actifs », expliquent les analystes de Goldman Sachs.

Depuis le début de l’année, la capitalisation boursière d’Evergrande a chuté de 76%.

La semaine dernière, le groupe a reconnu être confronté à des risques de défaut s’il ne parvient pas à relancer ses activités de construction, à céder davantage d’actifs et à reconduire certains emprunts.

(Reportage Andrew Galbraith, version française Marc Angrand, édité par Sophie Louet)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH860CP-FILEDIMAGE

Je fais un don
Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter

Donnez les moyens au Journal Chrétien. Changez le monde!

Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien!

Je fais un don pour le Journal Chrétien