Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Des pays pauvres contraints de réduire les budgets d’éducation

Malgré la nécessité d’un financement supplémentaire, les deux tiers des pays à revenu faible et intermédiaire ont réduit leurs budgets d’éducation publique depuis le début de la pandémie de COVID-19, selon un nouveau rapport publié lundi.

Ce rapport, intitulé « Education Finance Watch 2021 », conjointement publié par la Banque mondiale et l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), a indiqué que les budgets d’éducation ne s’adaptent pas proportionnellement au défi du COVID-19, surtout dans les pays moins développés.

Parallèlement, seuls un tiers des pays à revenu moyen et élevé ont réduit leurs budgets, selon la même source, ajoutant que cela était « relativement faible jusqu’à présent ».

« Mais il existe un danger que les coupes à venir soient plus importantes, alors que la pandémie continue de peser sur l’économie et que les positions fiscales s’aggravent », a-t-il poursuivi.

Le rapporta noté que ces tendances impliquent un élargissement important de « la disparité de dépense déjà importante » entre les pays à revenus faible et élevé.

« La crise de pauvreté d’éducation qui existait déjà avant le COVID-19 s’est aggravée, et nous nous inquiétons de l’inégalité face à son impact », a souligné dans un communiqué Mamta Murthi, la vice-présidente pour le développement humain de la Banque mondiale.

« Le financement international est essentiel pour soutenir l’éducation dans les pays les plus pauvres », a estimé Stefania Giannini, directrice générale adjointe à l’éducation de l’UNESCO.

« Pourtant, il est probable que les pays donateurs, et certains ont déjà commencé, détournent le budget consacré à l’aide (à l’éducation) au profit de priorités nationales. Les urgences sanitaires et autres sont également en concurrence pour l’obtention de fonds », a-t-elle averti. « Nous prévoyons une situation difficile pour les pays dépendant de l’aide à l’éducation. »

L’UNESCO estime que l’aide à l’éducation pourrait diminuer de deux milliards de dollars par rapport à son pic de 2020 et ne pas revenir aux niveaux de 2018 avant six ans.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter