Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Adhérer

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’OCDE prévoit une amélioration des perspectives économiques mondiales

Partager sur:

par Leigh Thomas

PARIS (Reuters) – Les perspectives de l’économie mondiale s’éclaircissent dans un contexte marqué par l’arrivée attendue des premiers vaccins contre le coronavirus et la reprise de l’économie chinoise malgré une résurgence de l’épidémie dans de nombreux pays, montrent les prévisions publiées mardi par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

L’économie mondiale devrait afficher en 2021 une croissance de 4,2% après une contraction du même ordre prévue cette année, a indiqué l’OCDE, qui a par ailleurs réduit l’ampleur de la baisse en 2020 par rapport au chiffre communiqué en septembre (-4,5%).

L’organisation basée à Paris a cependant abaissé sa prévision de croissance de l’économie mondiale en 2021 par rapport à l’estimation indiquée en septembre, en raison de la deuxième vague de coronavirus qui a frappé une grande partie de l’Europe et des Etats-Unis. La prévision précédente pour 2021 était initialement de +5%.

« Nous ne sommes pas sortis du bois, nous sommes toujours en pleine crise pandémique, ce qui signifie que la politique a encore beaucoup à faire », a déclaré Laurence Boone, économiste en chef de l’OCDE.

LA CHINE EN SOUTIEN

Dans l’ensemble, le produit intérieur brut (PIB) mondial devrait revenir aux niveaux d’avant la crise d’ici la fin de 2021, à la faveur notamment d’une forte reprise en Chine, anticipe l’OCDE.

Cette reprise mondiale prévue masque toutefois de grandes disparités, le PIB de nombreux pays étant attendue en 2022 à environ 5% en dessous du niveau d’avant-crise.

La Chine sera le seul pays suivi par l’OCDE à enregistrer une croissance cette année, estimée à 1,8%, un chiffre inchangé par rapport aux dernières prévisions données en septembre. La croissance chinoise devrait ensuite accélérer à 8% en 2021 (donnée également inchangée) avant de ralentir à 4,9% en 2022.

La contribution des Etats-Unis et de l’Europe à l’économie mondiale sera plus faible au regard de leur poids.

Après une contraction anticipée de 3,7% cette année, l’économie américaine devrait rebondir de 3,2% en 2021 et de 3,5% en 2022, en prenant en compte l’hypothèse d’un plan de relance. En septembre, l’OCDE prévoyait pour le PIB américain une contraction de 3,8% cette année et un rebond de 4% l’an prochain.

L’économie de la zone euro se contractera, pour sa part, de 7,5% cette année, selon les prévisions de l’OCDE qui anticipe par ailleurs une récession à deux chiffres dans plusieurs pays d’Europe après les deux mesures de confinement imposées pour freiner l’épidémie de coronavirus. La croissance ne devrait revenir en Europe qu’en 2021 avec 3,6% anticipée cette année-là et 3,3% attendue en 2022.

En ce qui concerne la France, l’OCDE table sur une croissance de 6,0% l’an prochain (contre -9,1% cette année) puis +3,3% en 2022.

En septembre, les prévisions mondiales de l’OCDE étaient encore plus pessimistes avec respectivement une contraction de 7,9% en 2020 et un rebond de 5,1% l’an prochain.

(Leigh Thomas; version française Claude Chendjou, édité par Blandine Hénault et Jean-Michel Bélot)

Je soutiens l'indépendance de la presse chrétienne!

Une majorité de journaux, télévisions et radios appartiennent à quelques milliardaires ou à des multinationales très puissantes, privant les citoyens d’un droit fondamental : avoir accès à une information libre de tout conflit d’intérêt. Le développement d’une presse chrétienne libre est aujourd’hui essentiel pour garantir le pluralisme de la presse dans le monde.
Afin que le Journal Chrétien demeure un média indépendant, gratuit et sans publicité, votre soutien financier et votre mobilisation seront décisifs. Faites un don en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

Devenir rédacteur

J'aime l'info

Inscription à la Newsletter