Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

L’Insee voit le PIB chuter de 9% et le chômage atteindre 9,5% en 2020

Le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait se contracter de 9% cette année, comme prévu, et le chômage devrait grimper à environ 9,5% en raison des contraintes liées à l’épidémie due au nouveau coronavirus, estime l’Insee dans son nouveau point de conjoncture publié mardi.

« Alors que le déconfinement a permis un rebond relativement rapide d’une partie de l’activité économique (…), l’économie française aborde la rentrée comme un moteur qui serait tout à la fois bridé et dopé », écrit l’Insee dans son rapport.

L’institut relève que l’économie est bridée par le contexte sanitaire et ses contraintes qui continuent de peser sur l’offre, tandis que la demande, elle, pourrait pâtir des incertitudes.

« Même si les mesures ont été largement allégées, certaines restrictions ou contraintes continuent de s’imposer (distanciation physique, quarantaine à l’entrée dans certains pays, etc) et de nouvelles sont mises en place (port du masque), dans un contexte où les craintes d’une résurgence de l’épidémie se font actuellement plus vives en Europe », explique l’Insee.

« Certaines de ces restrictions peuvent avoir des impacts importants et durables dans certains secteurs comme, entre autres, le transport aérien de voyageurs et l’événementiel », poursuit l’institut.

L’Insee estime qu’au troisième trimestre, l’activité devrait être inférieure de 5% à son niveau d’avant-crise après une chute historique de 13,8% du PIB au deuxième trimestre. Le rebond de 17% en variation trimestrielle, attendu sur la période juillet-septembre, est en partie « mécanique », souligne l’Insee, « compte tenu du niveau très bas où était tombée l’activité au trimestre précédent. »

L’Insee a cependant confirmé sa prévision d’une contraction du PIB de 9% sur l’ensemble de 2020.

Le gouvernement, pour sa part, prévoit une baisse du PIB de 11% mais le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a déclaré la semaine dernière que la récession pourrait être moins forte que prévu.

Alors que l’activité économique devrait poursuivre le redressement observé à la fin du deuxième trimestre, le rythme de la reprise risque d’être moins rapide d’ici la fin de l’année, prévient l’Insee.

L’institut s’attend en conséquence à ce que le chômage monte très nettement cet été et s’établisse autour de 9,5% de la population active fin 2020, soit 2,4 points de plus que mi-2020 et 1,4 point de plus qu’il y a un an.

« Plus de 700.000 emplois salariés ont été perdus au premier semestre 2020. Cela représente un recul de l’emploi de 2,3% en glissement annuel au deuxième trimestre (contre –18,9% pour le glissement annuel du PIB) », écrit l’institut.

Les commentaires sont fermés.

Bible.audio,

Le Journal Chrétien a lancé un site d’étude biblique en ligne (bible.audio) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter