Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les grands contribuables ne quittent plus la France

PARIS (Reuters) – Le nombre de déclarations d' »exit tax », dispositif mis en place afin de restreindre les délocalisations fiscales des Français à l’étranger, a baissé de 30% en 2017, année d’élection d’Emmanuel Macron, par rapport à l’année précédente, rapporte mardi soir Le Figaro.

En promettant de réformer l’ISF et d’instaurer un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30%, Emmanuel Macron a réussi à dissuader les détenteurs de capitaux financiers de quitter la France, écrit le journal qui s’appuie sur un rapport préparé par les services de Bercy.

« Le nombre de déclarations d’exit tax a baissé de 30% en 2017, à 225 déclarations », poursuit Le Figaro.

Le rapport annuel « relatif aux contribuables quittant le territoire national » précise que les riches contribuables qui ont franchi le pas ont eu comme destinations privilégiées les Etats-Unis, la Belgique, le Portugal et le Royaume-Uni. « Mais ils n’ont jamais été aussi peu nombreux depuis l’année de création du dispositif, en 2011. »

Cette même année 2017, rappelle Le Figaro, le nombre de départs à l’étranger de contribuables assujettis à l’ISF a chuté de 40%, une baisse liée à la transformation de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière (IFI).

(Henri-Pierre André pour le service français)

Voir aussi :

A lire aussi:

Emmanuel Macron

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la chaîne évangélique Chrétiens TV sur Youtube pour être informé(e)s de la mise en ligne de nouveaux clips de louange et d'adoration.

S'abonner

Inscription à la newsletter