Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Chrétiens TV

Vous aimez nous lire?

Soutenez-nous !

Les Bourses européennes cherchent une direction dans un contexte de pessimisme croissant

PARIS (Reuters) – Les principales Bourses européennes sont attendues mitigées mercredi à l’ouverture, dans un climat d’inquiétude marqué par la réévaluation de la trajectoire des taux américains et des rendements obligataires au plus haut en 16 ans.

Les contrats à terme suggèrent une ouverture en hausse de 0,2% pour le CAC 40 parisien, contre une ouverture stable pour le FTSE à Londres, le Dax à Francfort, et l’EuroStoxx 50.

Les marchés actions européens hésitent après quatre séances consécutives de baisse, sous la pression de ventes obligataires massives qui ont porté les rendements des bons du Trésor américain à 10 ans à leur plus haut depuis 16 ans.

Les actifs s’ajustent au discours des banques centrales, qui ont insisté sur le fait que les taux resteraient plus élevés plus longtemps, tout en composant avec une série d’indicateurs de mauvais augure.

Les dernières données ont ainsi montré une baisse plus forte qu’attendue des ventes de nouvelles maisons aux Etats-Unis tandis que la confiance des consommateurs se dégradait également plus rapidement que prévu et ce, alors que les responsables de la Réserve fédérale insistent sur la nécessité de ramener l’inflation à sa cible quitte à sacrifier la croissance économique.

« L’humeur est à la méfiance et la tendance récente sur les marchés est à une augmentation du pessimisme. Espérons que le flux de données amènera des surprises positives mais pour le moment, l’inquiétude dominera », écrivent les stratégistes de Rabobank.

Parmi les indicateurs attendus cette semaine, les nouvelles commandes de biens durables aux Etats-Unis seront publiées mercredi, tandis que le PIB définitif pour le second trimestre est attendu jeudi et l’indice PCE d’inflation sera publié vendredi, avec le chiffre d’inflation en zone euro.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en nette baisse mardi alors que le rendement des bons du Trésor américain à dix ans s’est maintenu à un pic de 16 ans, sur fond de préoccupations face à la perspective que les taux d’intérêt restent élevés plus longtemps qu’anticipé et leur impact potentiel sur l’économie.

L’indice Dow Jones a cédé 1,14%, ou 388 points, à 33.618,88 points. Le S&P-500, plus large, a perdu 63,91 points, soit 1,47%, à 4.273,53 points. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 207,71 points (1,57%) à 13.063,61 points.

EN ASIE

Les marchés japonais ont terminé en hausse à l’issue d’une séance mouvementée. L’indice Nikkei a gagné 0,18% à 32.371,90 points et le Topix, plus large, a pris 0,27% à 2.378,31 points.

Parmi les actions individuelles, Fast Retailing, propriétaire de la marque Uniqlo, a cédé 1,9%.

En Chine, les baisses des bénéfices industriels s’atténuent grâce au soutien du gouvernement, ont montré des données publiées mercredi, tandis que la banque centrale s’est engagée à soutenir la reprise, ce qui améliore le sentiment.

Le SSE Composite de Shanghai grignote 0,31%, le CSI 300 0,3%, et l’indice hongkongais Hang Seng 0,6%.

CHANGES

Les marchés de change sont calmes, le dollar se maintenant néanmoins à un plus haut sur 10 mois.

Le dollar fait du surplace face à un panier de devises de référence, l’euro est immobile à 1,0565 dollar, tandis que la livre sterling se maintient à 1,215 dollar.

En Asie, le yen est stable à 149,1 yens pour un dollar, proche du niveau de 150 qui avait déclenché une intervention de la banque centrale, tandis que le dollar australien perd 0,3% à 0,6377 dollar, l’inflation publiée mercredi n’ayant pas surpris les marchés.

TAUX

Les taux américains reculent légèrement après avoir fortement progressé dans le sillage de la décision de politique monétaire de la Fed, le 20 septembre.

Le rendement du Treasury à dix ans recule de 2,6 points de base à 4,5316%, tandis que le taux à deux ans cède 1,3 point de base à 5,0644%.

Le rendement du dix ans allemand est stable à 2,807%, tandis que celui du taux à deux ans se maintient à 3,23%.

PÉTROLE

Le pétrole progresse, les marchés estimant que les baisses de production seront suffisantes pour maintenir les prix, malgré une demande qui pourrait décliner sous la pression de taux plus élevés.

Le Brent avance de 0,92% à 94,82 dollars le baril, le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) gagnant 1,02% à 91,31 dollars.

(Rédigé par Corentin Chappron, édité par Bertrand Boucey et Kate Entringer)

tagreuters.com2023binary_LYNXMPEJ8Q04W-BASEIMAGE

SOUTENEZ LA CAMPAGNE DE DONS ANNUELLE DU JOURNAL CHRETIEN

Le Journal Chrétien lance sa campagne de dons annuelle 2023, afin de maintenir son activité, tout en garantissant son indépendance éditoriale. Objectif : 180 000 euros, d’ici le 31 décembre. Si vous êtes un particulier résidant en France, vos dons sont déductibles à 66% de votre impôt sur le revenu, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

JE FAIS UN DON

1. Nos besoins pour la gestion courante du Journal Chrétien en 2024 : 60 000 €

2. Nos besoins pour la diffusion de Chrétiens TV par satellite, Apple TV, Roku TV, etc : 80 000 €

3. Nos besoins pour enrichir l’application Bible.audio : 40 000 €

Les commentaires sont fermés.

Les articles les plus lus aujourd'hui