Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Les actions soutenues par de bons résultats d’entreprises

par Laetitia Volga

PARIS (Reuters) – Les Bourses européennes ont terminé en hausse mardi et Wall Street a inscrit de nouveaux records, de solides résultats d’entreprises ayant pris le pas sur les préoccupations persistantes concernant l’inflation et la croissance.

À Paris, le CAC 40 a gagné 0,8% à 6.766,51 points. Le Footsie britannique a pris 0,76%, au plus haut depuis février 2020, et le Dax allemand 1,01%.

L’indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,85%, le FTSEurofirst 300 de 0,76% et le Stoxx 600 de 0,75%, au plus haut en plus de deux mois.

Les marchés d’actions ont profité de l’optimisme concernant les résultats d’entreprises, globalement positifs, qui ont permis de relativiser les inquiétudes liées à l’inflation, à la croissance économique et à la politique monétaire.

« Les résultats solides des entreprises contribuent à soutenir la tendance. La présentation du budget britannique mercredi et la réunion de la Banque centrale européenne jeudi pourraient remettre l’économie au sens large au premier plan des préoccupations des investisseurs. Reste à savoir si cela aura un effet positif ou négatif sur les marchés », a déclaré Russ Mould, directeur des investissements chez AJ Bell investment.

VALEURS

Parmi les plus fortes hausses du Stoxx 600, le groupe britannique de produits de grande consommation Reckitt a grimpé de 5,81% après avoir relevé sa prévision de chiffre d’affaires annuel.

A Zurich, UBS a pris 1,25% après avoir publié son meilleur bénéfice trimestriel depuis 2015 et Novartis a gagné 1,1% après avoir dit envisager de céder sa branche de médicaments génériques Sandoz.

Maisons du Monde a bondi de 24,58%, sa meilleure performance en une séance, après le relèvement de ses objectifs pour 2021, l’annonce d’une réduction de sa participation au capital de sa coentreprise Modani et du lancement d’un programme de rachat d’actions.

La progression du CAC 40 a été freinée par Orange, qui a perdu 1,68% après avoir fait état d’une baisse de son chiffre d’affaires et de son indicateur clé de rentabilité au troisième trimestre, et par Michelin (-0,89%), le maintien de ses prévisions annuelles décevant certains acteurs du marché.

A WALL STREET

A Wall Street, le Standard & Poor’s 500 a atteint un niveau record, dopé par Tesla (+2%), Nvidia (+7,5%) et d’autres groupes technologiques tandis que les bons résultats d’UPS (+7,8%) et de General Electric (+2,5%) ont renforcé l’optimisme concernant les trimestriels.

Au moment de la clôture en Europe, le Dow Jones gagnait 0,4%, le S&P 500 0,66% et le Nasdaq Composite 0,85%.

Twitter, Microsoft et Alphabet publieront leurs résultats trimestriels après la clôture.

CHANGES

Le dollar avance de 0,21% contre un panier de devises internationales et l’euro recule légèrement contre le billet vert, sous 1,16.

La livre sterling a inscrit un plus haut de 20 mois face à l’euro en raison des attentes divergentes en matière de taux d’intérêt pour la Banque d’Angleterre et la Banque centrale européenne, qui paraissent aux yeux des cambistes se préparer respectivement à un resserrement et au maintien d’une politique ultra-accommodante.

« Nous pensons qu’il y a de bonnes chances que la BCE repousse les anticipations du marché sur une hausse de taux [lors de la réunion du Conseil des gouverneurs jeudi] », a commenté Lee Hardman, analyste de MUFG.

« La réticence constante de la BCE à relever ses taux devrait continuer à peser sur l’euro alors que les autres banques centrales du G10 se lancent dans des cycles de hausse », a-t-il ajouté dans la note.

TAUX

Le rendement des emprunts d’Etat américains à dix ans est stable à 1,6344% et celui du Bund allemand à dix ans a fini en petite baisse, autour de -0,12%.

PÉTROLE

Le marché du pétrole est en hausse, se rapprochant des plus hauts atteints mardi à la faveur d’une offre restreinte et d’une forte demande aux États-Unis.

Le Brent gagne 0,38% à 86,32 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 1,09% à 84,67 dollars.

(Reportage Laetitia Volga, édité par Jean-Michel Bélot)

tagreuters.com2021binary_LYNXMPEH9P13V-FILEDIMAGE

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter