Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le S&P-500 atteint un record de clôture, aidé par les « tech »

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé jeudi, le Dow Jones ayant fini dans le rouge après la publication des résultats d’IBM mais le S&P-500 s’étant établi à un nouveau record dans le sillage des gains des grandes valeurs technologiques, dont Tesla.

L’indice Dow Jones a cédé 0,02%, ou 6,26 points, à 35.603,08 points.

Le S&P-500, plus large, a pris 13,59 points, soit 0,30%, à 4.549,78 points.

Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 94,02 points (0,62%) à 15.215,70 points.

Alors qu’il avait continué de grimper mercredi, atteignant un pic inédit en cours de séance, le Dow Jones a basculé dans le rouge après qu’IBM a publié un chiffre d’affaires trimestriel inférieur aux attentes du marché. Le géant de l’informatique a chuté de 9,6% dans les échanges.

Le S&P-500 a lui terminé en hausse pour une septième journée consécutive, malgré le repli de son secteur de l’énergie alors que les prix du brut ont reculé sur fond de préoccupations à l’égard de la demande.

« En grande partie, la séance a été sans risque, les gens se tournant de nouveau vers des secteurs plus défensifs » dont les géants technologiques, a commenté Chris Zaccarelli, directeur des investissements chez Independent Advisor Alliance, à Charlotte en Caroline du Nord.

« On constate que le pétrole est en peu en baisse aujourd’hui, donc il y a potentiellement quelques inquiétudes mondiales sur la croissance. Il y a aussi des inquiétudes sur l’inflation », a-t-il déclaré.

Alors que la saison des résultats trimestriels a débuté la semaine dernière, les analystes s’attendent à ce que les revenus des entreprises du S&P-500 progressent de 33,7% sur un an, selon des données Refinitiv.

Côté valeurs, Tesla a été le principal catalyseur du Nasdaq, progressant de 3% au lendemain de la publication d’un chiffre d’affaires trimestriel supérieur aux attentes de Wall Street, même si le constructeur automobile a prévenu que les perturbations dans les chaînes d’approvisionnement pourraient exercer une pression sur ses marges dans les trimestres à venir.

HP Inc a bondi de 6,9% à la suite du relèvement de son objectif de cours, après avoir fait état de prévisions revues à la hausse pour l’exercice fiscal 2022.

(version française Jean Terzian)

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter