Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?
Soutenez le Journal Chrétien Bible.audio

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le multilatéralisme et le changement climatique dominent l’Agenda virtuel de Davos

Faire un don au Journal Chrétien

Le discours du président chinois Xi Jinping et son engagement en faveur de la coopération multilatérale ont donné le ton de l’événement virtuel du Forum économique mondial(FEM) de l’Agenda de Davos qui s’est tenu du 25 au 29 janvier. Des sujets tels que les actions en faveur du climat et le fait de faire des vaccins contre le COVID-19 « un bien commun mondial » ont dominé les débats.

Les dirigeants du monde entier se sont unis pour appeler à plus de collaboration et à la reconstruction de la confiance, alors que plus de 2.000 chefs d’Etat et de gouvernement ainsi que des dirigeants du monde des affaires, des universités et de la société civile ont participé à la réunion dont le thème était « Une année cruciale pour reconstruire la confiance ».

COOPERATION MULTILATERALE

Dans son discours spécial de lundi, M. Xi a appelé le monde à travailler conjointement pour relever les défis mondiaux, en particulier la pandémie de COVID-19 qui fait toujours rage ainsi que le changement climatique.

Soulignant l’importance des principes du multilatéralisme, M. Xi a déclaré que « les problèmes auxquels le monde est confronté étaient complexes et compliqués. Pour en sortir, il est essentiel de porter le multilatéralisme et de bâtir une communauté d’avenir partagé pour l’humanité ».

M. Xi s’est également engagé à promouvoir conjointement une croissance forte, durable, équilibrée et inclusive de l’économie mondiale.

Son appel est intervenu alors que le Fonds monétaire international (FMI) a relevé cette semaine ses prévisions de croissance économique mondiale à 5,5% en 2021, 0,3 point de pourcentage de plus que ses prévisions précédentes, mais a averti que l’économie mondiale continuait de faire face à une « incertitude exceptionnelle ».

Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, qui a également pris la parole lors de la journée d’ouverture de l’Agenda de Davos, a réaffirmé la nécessité d’un « multilatéralisme revigoré, inclusif et en réseau » et d’une « participation pleine, inclusive et égale des pays en développement dans les institutions mondiales ».

La chancelière allemande Angela Merkel s’est jointe à cet engagement mardi, affirmant que « c’était l’heure du multilatéralisme » et que l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et le commerce international équitable étaient la pierre angulaire d’une coopération internationale accrue.

« UN BIEN COMMUN »

Le 25 janvier, lors d’un entretien téléphonique avec le Premier ministre de la Dominique Roosevelt Skerrit, M. Xi a promis que la Chine continuerait de soutenir les pays en voie de développement dans leur lutte contre le COVID-19 et contribuerait à garantir que les vaccins soient des biens publics accessibles et abordables pour tous.

Alors que le nombre de cas d’infection au nouveau coronavirus dans le monde dépassait les 100 millions cette semaine, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a axé son discours mardi sur l’urgence de faire des vaccins un « bien commun ».

« L’Europe a investi des milliards pour aider à développer les premiers vaccins contre le COVID-19 au monde, pour créer un bien commun », a-t-elle rappelé, exhortant les sociétés pharmaceutiques et les fabricants de vaccins à tenir leurs promesses de livraison.

Le Premier ministre indien Narendra Modi a souligné que son pays progressait dans la lutte contre le COVID-19 et a promis d’intensifier le développement et la fabrication de vaccins en Inde.

CHANGEMENT CLIMATIQUE

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que le défi climatique était une priorité absolue, exprimant son espoir que la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de 2021, également appelée la COP 26, qui se tiendra au Royaume-Uni en novembre, contribuerait à protéger la biodiversité.

« Au cours du prochain sommet, nous devons être en mesure de négocier l’équivalent de l’accord de Paris pour la biodiversité. Ce que nous faisons pour le climat, nous devons le faire pour la biodiversité. Cette année, nous devons définir des règles communes », a-t-il ajouté.

Pour Cyril Ramaphosa, président de l’Afrique du Sud, « la tâche n’est pas de ramener le monde là où il était lorsque la pandémie a frappé, mais de forger une nouvelle voie et un nouveau dessein ».

Au cours de la semaine, le FEM, le groupe de réflexion Energy Transitions Commission basé à Londres, l’organisation indépendante américaine Rocky Mountain Institute et We Mean Business, ont lancé le partenariat Mission Possible dans le but d’accélérer la décarbonisation de l’industrie lourde et des transports.

Les conclusions de la semaine de l’Agenda de Davos alimenteront la réunion annuelle spéciale à Singapour en mai, a déclaré le forum à la veille de la réunion virtuelle, ajoutant que le sommet annuel devrait revenir à Davos, en Suisse, en 2022.

Pourquoi soutenir le Journal Chrétien?

 
Soutenir le Journal Chrétien, c’est faire naître et aider au développement d’un média affranchi de toute influence financière, industrielle ou politique. C’est un acte citoyen et chrétien.

Je fais un don pour le Journal Chrétien

TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter