Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Journal Chrétien

L'actualité en continu

Le gouvernement débloque 1,4 milliard d’euros pour réduire les tensions de recrutement

Le Premier ministre Jean Castex a présenté un plan doté d’un budget de 1,4 milliard d’euros visant à réduire les tensions de recrutement sur le marché du travail en France, lundi lors d’un déplacement à Châtellerault, dans la Vienne.

« L’objectif est clair : c’est de former 1,4 million demandeurs d’emploi en 2022 », a déclaré le chef du gouvernement lors d’une visite dans un centre de formation, où il était accompagné de la ministre du Travail Elisabeth Borne.

« Des demandeurs d’emploi qui ne retrouvent pas le chemin du travail et des secteurs qui peinent à recruter : c’est ce paradoxe – et ce gâchis ! – contre lequel nous nous donnons aujourd’hui les moyens de lutter », a expliqué Jean Castex sur son compte Twitter.

« Aujourd’hui, selon les études de la Banque de France, il y aurait au moins 300.000 emplois à pourvoir, 300.000 emplois. Ça veut dire 10% du nombre de chômeurs, un petit peu plus même. Des emplois dans tous les secteurs d’activité et dans tous les niveaux de qualification », a encore souligné le Premier ministre dans son discours.

A la mi-juillet, le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, s’était inquiété des difficultés de recrutement des entreprises en France, la qualifiant de principale menace à la reprise économique.

Le budget alloué par l’Etat se répartira en 600 millions d’euros pour les PME de moins de 300 salariés consacrés à la formation des salariés, 560 millions consacrés à la formation des demandeurs d’emploi et 240 millions de prime à l’embauche en contrat de professionnalisation pour les demandeurs d’emploi de longue durée, a précisé Matignon.

(Rédigé par Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot)

Je fais un don
Lire, écouter et étudier la Bible
TAGS:

Les commentaires sont fermés.

Inscription à la Newsletter