Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous :

Je fais un don

Le Journal Chrétien

L'actualité en continu

La coopération entre la Chine et et les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) entre dans une nouvelle phase (MAE chinois)

Le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré samedi à Ljubljana que la coopération entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) entrait dans une nouvelle phase de développement.

LJUBLJANA, 15 décembre (Xinhua) — Le conseiller d’Etat chinois et ministre des Affaires étrangères Wang Yi a déclaré samedi à Ljubljana que la coopération entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) entrait dans une nouvelle phase de développement.

S’exprimant lors d’une conférence de presse conjointe avec le vice-Premier ministre slovène et ministre des Affaires étrangères Miro Cerar, M. Wang a indiqué que la coopération Chine-PECO, également connue sous le nom de coopération 17+1, une plateforme de coopération interrégionale basée sur les aspirations communes de la Chine et des PECO, avait rapidement porté ses fruits et donné des résultats importants dans la coopération dans près de 20 domaines.

Selon M. Wang, l’organisation par la Chine d’un sommet de coopération 17+1 au premier semestre 2020 témoigne de la grande importance que Beijing attache à ce mécanisme et répond aux aspirations communes des 17 pays européens de développer encore le niveau de coopération.

A travers ce sommet, la Chine espère améliorer la coopération mutuellement bénéfique, ouvrir de nouvelles perspectives d’avantages mutuels et promouvoir un nouveau développement des relations sino-européennes, a-t-il indiqué.

M. Wang a souligné que la collaboration Chine-PECO faisait partie de la coopération Chine-Europe et complétait utilement la coopération entre la Chine et l’Union européenne (UE).

La coopération Chine-PECO, a noté le ministre chinois, découle des désirs communs et des besoins mutuels de la Chine et des PECO, et n’a aucunement pour but de réinitialiser la coopération Chine-Europe, et encore moins de diviser l’Europe.

Parallèlement, la coopération 17+1 contribue à accélérer le développement des PECO, ce qui facilite ensuite le processus d’intégration européenne, a relevé le chef de la diplomatie chinoise.

Il a ajouté que la coopération 17+1 respectait les principes d’ouverture, d’inclusivité et de transparence, adhérait aux règles internationales communément acceptées, se conformait aux principes du marché et aux normes de l’UE, et respectait le consensus de tous les participants.

L’UE et les autres parties intéressées sont invitées à observer chaque conférence dans le cadre de la coopération Chine-PECO, et le consensus atteint dans le cadre du mécanisme 17+1 est ouvert et bénéfique pour toutes les parties, a-t-il fait remarquer.

Il a exprimé l’espoir qu’à travers le prochain sommet de Beijing, la coopération Chine-PECO serait mieux mise en synergie avec l’Initiative la Ceinture et la Route (ICR) proposée par la Chine, la stratégie de l’UE pour relier l’Europe et l’Asie, l’Initiative des trois mers, ainsi que les stratégies de développement respectives des PECO.

Tout en approfondissant leur coopération traditionnelle, la Chine et les PECO peuvent étendre leur coopération dans de nouveaux domaines tels que l’économie numérique, l’intelligence artificielle, la technologie financière, les sciences de la vie et la protection de l’environnement, a déclaré M. Wang.

La Chine espère que le mécanisme 17+1 contribuera à sauvegarder le multilatéralisme, à promouvoir le libre-échange, à approfondir la coopération Chine-UE mutuellement bénéfique et à bâtir conjointement une économie mondiale ouverte, a-t-il souligné.

Notant que la Slovénie était toujours un participant actif et un contributeur important à la coopération Chine-PECO, M. Wang a déclaré qu’il pensait que ce pays européen apporterait de nouvelles contributions à la réussite du sommet de Beijing.

Soutenir le journal Chrétien

A travers le monde, vous êtes des milliers à lire le Journal Chrétien quotidiennement, pour y retrouver quelque chose d’unique: une actualité, une dépêche, un témoignage, une méditation, une étude biblique ou d’autres ressources bibliques gratuites. C’est pourquoi il est si important que ce média chrétien demeure un service quotidien, gratuit et sans publicité. Cependant, un journalisme de qualité a un coût. Alors, pour que le Journal Chrétien puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au coeur de l’univers digital, votre soutien financier ponctuel ou régulier demeure indispensable. Je fais un don.

Le Journal Chrétien étant un service de presse en ligne reconnu par le Ministère de la Culture, vos dons sont déductibles des impôts à hauteur de 66%

Laisser un commentaire

Soutenez Bible audio

Le Journal Chrétien a lancé un projet d’étude biblique en ligne (bible.chretiens.info) comprenant des versions de la Bible, des dictionnaires et concordances bibliques, la Bible avec Strong grec et hébreux, et plein d’autres surprises.

Pour plus d'information, cliquez ici.

Inscription à la Newsletter